Le Pèlerinage national à Lourdes, l'événement qui donne la première place aux malades

12 août 2019 Par

Depuis hier, plus de 8.000 pèlerins sont réunies à Lourdes pour le Pèlerinage national, un événement annuel qui donne la première place aux personnes malades.

Près de 8.000 pèlerins sont réunis à Lourdes du 11 au 16 août pour le Pèlerinage national. Un événement annuel qui célèbre l'Assomption de Marie, fêtée le 15 août. Il est organisé et animé par la congrégation des Assomptionistes, l'Hospitalité Notre-Dame de Salut et l'association Notre-Dame de Salut. Il se déroule sous la présidence d'un évêque de France : cette année Mgr Luc Ravel, prêchera sur le thème : "Heureux vous les pauvres, car le Royaume de Dieu est à vous" (Luc 6,20). À quelques jours de ce grand rassemblement, le Père Vincent Cabanac, directeur du Pèlerinage national, répondait à Étienne Pépin.
 

 "Dans notre espace public, les malades ont les voit de moins en moins, là c'est tout le contraire !"

 

LE 15 AOÛT, FÊTEZ L'ASSOMPTION DE MARIE EN DIRECT DE LOURDES SUR RCF -  Du 11 au 16 août 2019, des milliers de pèlerins se retrouvent à Lourdes à l'occasion de la fête de l'Assomption de la Vierge Marie. RCF vous propose une programmation spéciale.
> En savoir plus

 

Là où les malades ont la première place

Lourdes, c'est "devenu le lieu même par excellence où les malades sont accueillis, accompagnés et où ils peuvent être à la première place". Dans notre société actuelle, il semble que le sanctuaire diffuse un message à contre-courant : "Dans notre espace public, les malades ont les voit de moins en moins, là c'est tout le contraire !" Pas moins de 750 personnes malades participent cette année au Pèlerinage national. Elles sont accompagnées par des bénévoles que l'on appelle hospitaliers. 
 

"Heureux vous les pauvres" : Qui sont les pauvres dont parle le Christ ?

Quand on parle des pauvres, on pense d'abord à "ceux qui n'ont pas suffisamment de moyens financiers" : "Cette absence de moyens, cette précarité dans laquelle on peut se trouver peut créer des situations très dificile pour vivre au jour le jour." Le Père Cabanac rappelle qu'au sein du groupe le Pélé mosaïque, des personnes en précarité sociale et économique sont accompagnés financièrement pour participer au Pèlerinage national.

"Quand le Christ a dit sa première Béatitude, il pointe le doigt sur le vous, il s'adresse à nous, à tous." L'un des enjeux du pèlerinage, à travers ce thème choisi pour l'édition 2019, est de vivre une démarche profondément spirituelle : accueillir nos pauvretés. Difficultés relationnelles, difficultés à aimer, à partager, à croire, à espérer : on est tous concernés et le Christ par cette parole, nous encourage à considérer nos pauvretés. "Nous qui sommes interpellés par Jésus, puissions-nous le vivre plus intensément à l'occasion de ce pèlerinage pour prendre conscience de quelles sont nos pauvretés."
 

Une conférence sur la souffrance des personnes abusées sexuellememnt

Le mardi 13 août sera marqué par une conférence de Mgr Luc Ravel sur le thème "Comme un cœur qui écoute" et qui portera sur la souffrance des personnes abusées sexuellement. L'archevêque de Strasbourg, "prédicateur reconnu et éloquent", selon les mots du P. Cabanac, est l'auteur en 2018 d'une très remarquée lettre pastorale "Mieux vaut tard". Et d'un ouvrage "Comme un cœur qui écoute - La parole vraie d'un évêque sur les abus sexuels" (éd. Artège, 2019).
 

ÉCOUTER ► Le Père Vincent Cabanac au micro d'Étienne Pépin

00:00

00:00

 

Sur le même thème :