Le Premier ministre indien en France pour parler investissement et avions de chasse

Le Premier ministre indien est arrivé jeudi en France pour une visite de trois jours. L'objectif : promouvoir l’Inde et la coopération économique entre les deux pays.

Si le dirigeant nationaliste hindou a été banni d’Europe en 2002, après les émeutes anti-musulmanes dans son Etat du Gujarat, Narendra Modi va cette fois recevoir un accueil chaleureux à Paris. Il s'agit de son premier déplacement en Europe. Le Premier ministre indien doit notamment rencontrer des chefs d’entreprise et visiter le site d’Airbus à Toulouse pour séduire les investisseurs français.
Si le méga-contrat de vente à l’Inde de 126 avions de combat Rafale est dans tous les esprits, ce n’est pourtant pas l’enjeu prioritaire du voyage du Premier ministre indien, selon Jean-Joseph Boillot, auteur de "L’Inde pour les Nuls", aux Editions First.


Le dossier des avions de chasse Rafale a donc son propre agenda. Les négociations sont en effet « bloquées » depuis plus de trois ans. La France et l’Inde s’opposent avant tout sur le prix.
Pourtant, un accord a été trouvé vendredi en fin de journée. L'Inde commandera 36 Rafales à la France, un contrat qui devrait atteindre 4 milliards d'euros. Une annonce faite par le Premier ministre indien lui-même.
Mais, il y aura bien d’autres dossiers sur la table. Notamment la question du changement climatique.