Les bons et les mauvais côtés des jeux vidéo

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le Temps de le dire

mercredi 7 décembre 2016 à 9h03

Durée émission : 55 min

Le Temps de le dire

© FRANCK FIFE AFP

Les jeux vidéo ont envahi l'univers de nos enfants et de nos adolescents. Ils seront d'ailleurs nombreux au pied du sapin. Il faut s'en méfier, mais tous n'ont pas que des mauvais côtés.

Quel parent n'a pas entendu de la bouche d'un de ses enfants, qu'il souhait un jeu vidéo. Que ce soit pour un anniversaire, ou bien pour Noël, comme ce sera le cas d'ici quelques jours, les jeux vidéo figurent au box-office des cadeaux les plus offerts. Et pour cause, ils sont partout. Du smartphone en passant par la tablette, la console de salon mais aussi l'ordinateur, ces divertissements ont envahi le quotidien de nombreux enfants et adolescents, voire même d'adultes.

Rares sont ceux qui échappent aujourd'hui à cet engouement. Devant un tel phénomène, de nombreux parents sont un peu désemparés, et ne savent pas comme réagir face à l'attrait de leurs enfants pour les jeux vidéo. Un attrait qui peut vite se transformer en addiction si l'on n'y prête pas gare. Les addictologues que l'on consultait autrefois pour une dépendance au tabac ou à l'alcool sont d'ailleurs de plus en plus exposés à des patients véritablement accros au jeu vidéo.

Le secteur, on s'en doute, se porte bien. Il compte aujourd'hui de nombreux best-sellers. L'industrie du jeu vidéo ne connaît pas la crise, et peut même compter sur des compétitions organisées dans plusieurs pays du monde, où s'affrontent de véritables pros, que certains n'hésitent plus à comparer à des sportifs de haut niveau.

Au quotidien, le jeu vidéo peut devenir véritablement chronophage, et avoir des conséquences parfois graves sur les enfants. Aggravation de la vue, maux de tête, perte de sommeil, violence accrue, mauvais résultats scolaires etc. Certains faits divers ont rapporté l'addiction de meutriers au jeu vidéo, et l'on peut aujourd'hui prouver que des personnes psychologiquement fragiles finissent par confondre réalité et virtuel. Pourtant, diaboliser le jeu vidéo ne servirait à rien. D'autant plus que ce support est de plus en plus utilisé à des fins éducatives, voire thérapeutiques. Il développe, dans la mesure du raisonnable, de vraies compétences et réflexes.

Il est toutefois important de se demander pourquoi nos enfants aiment-il tant se plonger dans les univers que propose le jeu vidéo ? Quelles sont les sensations qu'ils ressentent ? Comment ne pas tomber dans l'excès ? Réponses dans Le Temps de Le Dire !
 

Invités

  • François Blaise , rédacteur en chef du magazine Okapi

  • Michael Stora , psychologue, psychanalyste spécialisé dans le jeu vidéo

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours du lundi au vendredi à 9h03

La grande émission interactive pour aborder tous les sujets de société, qui font l'actualité. Antoine Bellier reçoit ses invités pour réfléchir, approfondir, apprendre et donner du sens à tous les sujets du moment. Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission 04 72 38 20 23 ou par mail à l'adresse letempsdeledire[arobase]rcf.fr.

Le présentateur

Stéphanie Gallet

Journaliste à RCF depuis plus de 16 ans, Stéphanie s’intéresse à tout et tout l'intéresse. Elle aime les gens et voyage sans écouteurs.  Elle a presque tout appris en Bourgogne et garde dans son cœur un petit village du Minervois même si elle porte fièrement les couleurs de la Seine-Saint-Denis.