Les finances des diocèses dans le rouge

Présentée par , UA-125258

S'abonner à l'émission

Prenez soin de vous !

mercredi 10 juin à 9h03

Durée émission : 55 min

Prenez soin de vous !

© Corinne SIMON/CIRIC - 8 juin 2020 : Suite à l'épidémie de coronavirus, une délégation d'évêques de France prie pour "ceux qui sont morts et ceux qui restent dans le chagrin" et confie la France à Dieu. Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre à Paris (75)

40 millions d’euros, c’est la perte estimée des ressources des diocèses en France d’après la CEF. Une situation alarmante qui peut s’expliquer par le confinement et l’absence des offices.

00:00

00:00

VOUS AVEZ LA PAROLE - Pour répondre à vos questions, vous permettre de témoigner ou de proposer des initiatives solidaires, RCF accorde une large place à la libre antenne : chaque matin, du lundi au vendredi, de 9h à 10h, avec PRENEZ SOIN DE VOUS, animée par Melchior Gormand, en direct.
► Appelez le 04 72 38 20 23
► Écrivez à : prenezsoindevous@rcf.fr
Déposez vous-même votre témoignage audio !

 

Entre 40 et 50 millions d’euros, c’est la perte estimée des ressources des diocèses en France d’après la Conférence des évêques de France (CEF). Une situation alarmante qui peut s’expliquer par le confinement et l’absence des offices et de tout autre rassemblement religieux.
 

le confinement, un coup dur pour les paroisses

Que ce soit au niveau national, des diocèses ou des paroisses, l'Église doit tenir compte de ses ressources, de ses dépenses, et gérer un budget. Le confinement a été un coup dur. Pendant près de deux mois, les célébrations étant impossibles, ce sont autant d'occasions de quêtes, de ventes de cierges ou de casuels, c'est-à-dire des dons faits à l'occasion de baptêmes, de mariages ou de funérailles, qui ont été manquées. "Dans une Église qui ne vit que de dons, nous avons estimé que le manque à gagner, d'une certaine manière, s'élevait à entre 40 et 50 millions d'euros", comme l'explique Ambroise Laurent.
 

Les diocèses mobilisés pendant le confinement

"L'Église ne s'est pas arrêtée" pendant le confinement. On a vu les prêtres et les paroisses célébrer les offices et aussi les grandes fêtes comme Pâques ou la Pentecôte, que ce soit via internet, la télévision ou la radio. Les fidèles ont pu être accompagnés dans leur vie de prière.

Ambroise Laurent ajoute que "les paroisses se sont aussi mobilisées pour prendre soin des personnes en difficulté". "Massivement les paroisses ont été actives, ça veut dire que leur charges n'ont pas diminué."
 

Une collecte nationale 

Jeudi 4 juin, la CEF a donc donné une conférence de presse pour lancer une collecte nationale, du 13 au 28 juin. "L'idée est de dire aux fidèles ce que vous n'avez pas versé pendant cette période il faut le verser maintenant pour permettre aux paroisses de redémarrer la mission."

 

Invités

  • Ambroise Laurent, secrétaire général adjoint de la Conférence des évêques de France, en charge des questions économiques, sociales et juridiques

  • Pierre de Lauzun, président de l’Association des économistes catholiques, essayiste

  • Jean-François Bourdeyroux, économe du diocèse de Carcassonne & Narbonne

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 9h

Pour aider chacun à vivre cette période de confinement, Melchior Gormand vous propose une émission interactive où chacun est appelé à participer pour se confier, partager des bonnes idées ou donner des conseils. #PrenezSoinDeVous

Les présentateurs

Melchior Gormand

C'est à l'adolescence que Melchior Gormand se découvre une passion pour la radio. Pour cette saison 2020-2021, il vous accompagne chaque matin entre 9h et 11h dans l'émission interactive "Je pense donc j'agis".

Véronique Alzieu

Journaliste à RCF depuis 1993, Véronique s'est spécialisée au fil des ans dans le domaine de la foi, de la vie spirituelle et de la recherche de sens. Elle a choisi la radio parce que c'est un média de proximité, chaleureux sans être intrusif. Son léger accent trahit ses origines pyrénéennes qu'elle revendique avec joie!