Les Français appelés à respecter les consignes de confinement

Le confinement est nécessaire pour endiguer la propagation du virus. Interdictions, amendes... Pour faire prendre conscience de la responsabilité de chacun, des mesures ont été prises.

ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS : VOUS AVEZ LA PAROLE - Pour répondre à vos questions, vous permettre de témoigner ou de proposer des initiatives solidaires, RCF accorde désormais une large place à la libre antenne. Chaque matin, du lundi au vendredi, de 9h à 10h, et chaque soir (à partir de mardi) de 21h à 22h, nous vous proposons des rendez-vous exceptionnels où vous avez la parole. > En savoir plus
► Appelez le 04 72 38 20 23
► Écrivez à : emissionspeciale@rcf.fr 

 

"Trop" de Français prennent "à la légère" les consignes de confinement, estime le chef de l'État. L'occasion de rappeler que le confinement est nécessaire pour endiguer la propagation du virus. Ceux qui ne les respectent pas et sortent sans justificatif encourent désormais une amende de 135 euros qui peut être majorée à 375 euros.
 

Une difficile prise de conscience

Alors que l'on envisage déjà de prolonger la période de quarantaine, selon la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye, les belles journées printanières risquent de donner envie aux Français de sortir. Et Météo France annonce pour samedi et dimanche un temps ensoleillé dans la plupart des régions. 

"Plus nous serons mobilisés, plus nous casserons vite la courbe épidémique, c'est un combat collectif" a insisté le Pr Jérôme Salomon, directeur général de la Santé (DGS). Pour inciter les Français à prendre conscience de leur responsabilité, en Bretagne, en Loire-Atlantique, en Nouvelle-Aquitaine, dans le Nord ou encore sur le pourtour méditerranéen, les préfectures vont jusqu'à interdire l'accès aux plages, mais aussi aux sentiers côtiers, aux ports, aux quais, aux fronts de mer... Le préfet de Haute-Savoie a lui aussi redit l'importance de rester chez soi.
 

Sortir de chez soi : seulement si...

Il n’y a que cinq situations dans lesquelles on peut sortir : se rendre au travail si le télétravail est impossible, faire ses courses, aller consulter un médecin, aller à la pharmacie ou venir en aide à des personnes vulnérables. Dans ces cas-là, il faut essayer le plus possible de sortir seul - sauf si cela oblige à laisser de jeunes enfants sans surveillance.
 

Sortir pour faire du sport : des consignes spécifiques

Les sorties liées à l'activité physique et à l'équilibre des enfants sont permises mais face à certains abus, le ministère des Sports a précisé que les joggings devaient se faire sur un ou deux kilomètres maximum pour les personnes n'habitant pas en cœur de ville ; les distances doivent être encore plus courtes en ville. Et dans tous les cas, il faut se tenir à un mètre ou deux de distance de tous les gens que l'on croise : lorsque l'on court on peut tousser et éventuellement transmettre le virus. 

Les cyclistes n’ont pas non plus le droit de faire de longues sorties, qui, selon la Fédération française de cyclisme, ne sont pas compatibles avec les mesures de confinement. Les contrevenants s'exposent à des amendes.

 

Sur le même thème :