Les Français, ces adeptes du découvert bancaire

12 juillet 2016 Par

Selon une étude publiée par un comparateur de banques en ligne, plus de 60 % des Français seraient des habitués du découvert bancaire.

Les Français sont très régulièrement dans le rouge, financièrement parlant. Selon une étude publiée par le comparateur de banques en ligne, Panoramabanques, réalisée pour RTL et Le Parisien, 61 % des personnes interrogées seraient à découvert au moins une fois par an, si ce n’est plus. Pire, 25 % des sondés arriveraient à découvert une fois par mois.

Les principaux intéressés expliquent toutefois que ce découvert régulier n’est pas volontaire. Selon eux, il serait le résultat d’un « problème de trésorerie », d’un « salaire peu élevé », qui les obligerait à dépasser la limite autorisée. L’étude précise également que le découvert bancaire semble la seule solution des Français pour faire face à une dépense imprévue, puisque, dans le même temps, le recours au crédit renouvelable diminue.

On apprend également que le découvert bancaire coûte en moyenne, environ, chaque année, 60 euros à chaque Français. L’encourt actuel des découverts en France atteint 7,6 milliards d’euros, selon la Banque de France. Un niveau proche du record atteint durant l’été 2015, qui était alors de 7,65 milliards d’euros.

Les explications de Éric Heyer, directeur adjoint du département analyse et prévisions de l’OFCE: