Les parents de Vincent Lambert veulent porter plainte contre le CHU de Reims, les médecins et l’épouse

L'hôpital et les médecins seraient visés par une plainte pour "tentative d’assassinat, violence et séquestration" et son épouse pour "faux témoignage, faux et usage de faux" selon Le Monde.

Des plaintes qui interviennent un mois après la décision par la Cour européenne des Droits de l'Homme d'autoriser l'arrêt de l'alimentation et de l'hydratation de Vincent Lambert.

Les parents ont fait part de leur décision jeudi, au lendemain de la concertation de la famille et de l’annonce d’une nouvelle procédure collégiale en vue d’une éventuelle décision d’arrêt des soins.
Ils avaient lancé un ultimatum au CHU : soit l'hôpital acceptait le transfert de Vincent dans un autre établissement, soit les parents portaient plainte. Sans réponse du CHU de Reims, les parents de Vincent Lambert ont mis leur menace à exécution.
Trois médecins sont visés par la plainte, en plus du CHU en tant que personne morale : le docteur Eric Kariger (ancien chef du service de soins palliatifs), le docteur Daniela Simon ( qui a remplacé le Dr Kariger) et le docteur Oportus ( un autre médecin du CHU).
La partie de la famille favorable à l’arrêt des soins craint que cela ne prolonge encore l’acharnement dont est victime selon elle le patient en état végétatif.