Les religions se réunissent à Assise pour la paix

16 septembre 2016 Par

© Wikimedia

Le 20 septembre, Assise sera de nouveau le théâtre d’une rencontre interreligieuse, 30 ans après celle historique qui réunit le pape Jean-Paul II et 120 responsables religieux.

"Soif de paix”, c’est le nom de la rencontre internationale organisée du 18 au 20 septembre prochain à Assise, en Italie. Une rencontre à laquelle participera le Pape François pour la dernière journée. Trente ans après la rencontre d’Assise convoquée par Jean-Paul II qui avait réuni environ 100 leaders religieux, près de 500 responsables sont attendus cette année, parmi lesquels Bartholomée Ier, le patriarche de Constantinople, ou encore Justin Welby, l’archevêque de Canterbury.

Pour Marco Impagliazzo, le nouveau président de la communauté Sant’Egidio, qui fait bien évidemment partie des organisateurs de cette rencontre, avec le diocèse d’Assise et la Famille Franciscaine, l’esprit qui souffle sur Assise est celui qui entend se désolidariser de la violence des religions, dans un contexte marqué par le terrorisme. Il explique également à Radio Vatican que ce rassemblement veut être l’écho des peuples qui souffrent, et pas seulement celui des leaders.

La première Rencontre d’Assise a eu lieu le 28 octobre 1986. A l'initiative de Jean-Paul II, les représentants des grandes religions du monde étaient invités à prier pour la paix. Depuis, d'autres rencotres interreligieuses ont eu lieu en 1993, en 2002 et en 2011.

Fini le cadre de la guerre froide, cette nouvelle rencontre d'Assise se déroulera dans un contexte de terreur appuyée, dans lesquelles sont directement plongées les religions. Pour Marco Impagliazzo, interrogé par le quotidien La Croix, "notre responsabilité en est d’autant plus forte. Les religions sont conscientes qu’elles ne peuvent désormais pas faire autrement que de marcher dans la même direction, avec la paix pour objectif."
 

Le dossier de la rédaction