Les taxis en grève illimitée à partir de jeudi

Les chauffeurs de taxis ont même annoncé qu'ils bloqueraient gares et aéroports dans certaines grandes villes.

C'est UberPOP qui a mis le feu aux poudres. UberPOP est un service qui permet aux particuliers de devenir chauffeurs privés de façon occasionnelle ou non. Pour les usagers, le service se présente sous la forme d'une application mobile qui les met en relation avec ces chauffeurs privés. Un service généralement moins cher qu'une course de taxi normale. Les chauffeurs UberPOP eux aussi moins de contraintes que les taxis, notamment l'achat de la fameuse licence qui peut monter jusqu'à 240 000 € à Paris.

Fermement opposés à ce service 2.0, les taxis manifestent ce jeudi dans les grandes villes. C'est le cas à Montpellier, où UberPOP n'est pas le bienvenu. Vu comme une concurrence déloyale, le président de la fédération des taxis de l'Hérault André Garcia va même plus loin.


Depuis plusieurs jours, des incidents ont émaillé les relations entre chauffeurs de taxis et UberPOP. A Nice par exemple, cinq chauffeurs de taxi sont en garde à vue après l'agression supposée d'un chauffeur UberPOP.