Littérature: Michel Landelle, colistier de Christophe Béchu, adepte du copier-coller

8 janvier 2020 Par

© RCF Anjou - Michel Landelle

Michel Landelle pris la main dans le sac. Son dernier livre est le copier-coller d’un livre paru en 1854. Le co-listier de Christophe Béchu reconnait sur notre antenne une « maladresse ».

Le 4 octobre dernier, nous diffusions sur notre antenne l’interview de Michel Landelle. Personnalité du monde littéraire et associatif bien connu des angevins, ex-président de l’Université du temps libre depuis qu’il a annoncé sa présence sur la liste du maire sortant Christophe Béchu pour les prochaines municipales. Il évoquait sur notre antenne son dernier ouvrage « Mémoires d’un gentilhomme impertinent » paru en mai 2019 aux éditions Quint’feuille dans lequel il narre les aventures galantes de Monsieur de Rochegarde dans un style, nous dit la 4ème de couverture, au plus près de la langue du 17ème siècle. Problème : il s’avère qu’il s’agit d’une copie quasi mot à mot d’un ouvrage paru en 7 tomes en 1854 chez l’éditeur Chlendowsky intitulé « Mémoires secrets de Gaston-Jean Baptiste, duc de Roquelaure ».

Voici ci-dessous les 2 premières pages du 1er chapitre du livre de 1854
                

Ci-dessous le début du livre de Michel Landelle


Une « maladresse » selon l’intéressé dont il fait amende honorable sur notre antenne. Sa réaction à écouter ou à lire ci-dessous

00:00

00:00


 
RCF Anjou : Avez-vous copié cet ouvrage du 19ème siècle dans votre dernier livre « Mémoire d’un gentilhomme impertinent » ?

Michel Landelle : « Je m’en suis fortement inspiré… ce n’est pas du mot à mot… j’ai voulu restructurer… c’est un nouvel exercice que je faisais : le roman historique. J’ai pris ce manuscrit paru en 1879 * et je ne l’ai pas signalé, c’est une maladresse de ma part que je regrette bigrement. J’en ai tiré les conclusions avec mon éditeur, c’est à dire que tous les livres en circulation ont été retirés d’un commun accord avec l’éditeur »

RCF Anjou : Comprenez-vous qu’un telle « omission » peut choquer vos lecteurs et plus généralement les angevins, alors que vous êtes candidat sur la liste de Christophe Béchu pour les prochaines municipales à Angers ?

Michel Landelle : « Je reconnais que c’est une maladresse de ma part et j’en ai informé Christophe Béchu qui m’a répondu qu’il prenait acte de ce que je venais de lui dire. »

RCF Anjou : Est-ce que, selon vous, cela pourrait remettre en cause votre présence sur cette liste ?

Michel Landelle : « Ce n’est pas à moi de décider, c’est à Christophe Béchu de le dire. Il m’a remercié de l’avoir averti et le reste de notre conversation reste confidentiel.»

*Ndlr : il y a eu plusieurs éditions

Michel Landelle est aussi l’auteur de 4 précédents ouvrages. Il nous a assuré cependant avoir entièrement rédigé leurs contenus.