Lutte contre la pédocriminalité: l'Eglise de France publie son rapport d'étape

31 octobre 2018 Par

​À trois jours de leur assemblée d’automne, la Conférence des évêques de France publie un rapport d’étape sur sa lutte contre la pédocriminalité dans l’Église.

En janvier 2017, la Conférence des Evêques de France avait déjà publié un guide pour "Lutter contre la pédophilie", mais ce mercredi la conférence épiscopale fait paraître un nouveau rapport présentant d’une part l’évolution du nombre de victimes d’abus sexuels par des prêtres et religieux, et d’autre part le dispositif de lutte mis en place depuis l’an dernier.
 
Depuis janvier 2017, 211 victimes  se sont fait connaître auprès des évêques. En comparaison elles étaient 222 entre 2010 et 2017. Pas moins de 129 clercs ont été mis en cause. Et 75 ont fait l’objet d’un signalement au parquet. Selon la CEF, cette différence s’explique notamment parce qu’"au moins 11 des auteurs présumés sont décédés", "plusieurs témoignages se réfèrent à un auteur unique" et "certains ne justifiaient pas de signalement au procureur".

Sur les 75 signalements, on compte 10 mises en examen. Les autres cas font soit l’objet d’investigations, soit sont prescrits. La plupart des faits signalés à la justice sont en effet assez anciens, voire très anciens, Mais une trentaine sont toutefois postérieurs à l’an 2000.

Ces nouvelles révélations ont été favorisées par la médiatisation de ce type d’affaires, mais aussi l’installation de "71 cellules d’accueil et d’écoute des victimes dans les diocèses", précise la CEF. Par ailleurs pédophilie et pédocriminalité font désormais l’objet de formations dans les séminaires. Une centaine de sessions ont été organisées depuis 2017 pour les prêtres, diacres, séminaristes et laïcs. Entre 7.000 et 8.000 personnes ont ainsi été sensibilisées à ce fléau.
 
Le sujet est au programme de la prochaine assemblée plénière des évêques de France à Lourdes du 3 au 8 novembre prochains. Ils recevront à cette occasion des personnes victimes de pédophilie.