Manuel Valls présente une nouvelle instance de dialogue pour l'Islam de France

C’est en tout cas la promesse de Manuel Valls. Le Premier ministre a inauguré lundi une nouvelle instance de dialogue avec le culte musulman.

150 représentants de l’Islam en France y participeront. Il s’agit avant tout d’un forum d’échange avec plusieurs chantiers au programme : la gestion des lieux de cultes ou la formation des aumôniers. Mais aussi l’image de l’Islam. A ce sujet Manuel Valls a voulu rassurer les Français musulmans.


Une implication du gouvernement était attendue par beaucoup de représentants de l’Islam en France. Pour le recteur de la grande mosquée de Lyon, Kamel Kabtane, lui-même membre de cette instance, c’était même une urgence.

Et en clôture de cette première journée d’échange, Bernard Cazeneuve a fait une série d’annonce : 9 millions d'euros seront investis dans la protection des lieux de culte, le ministre de l’Intérieur souhaite que les imams et aumôniers étrangers apprennent à parler français et suivent une formation civile et civique.
Enfin une cellule pour lutter sur internet contre les messages islamophobes et racistes sera créée.