A Marrakech, la COP de l'action et de la solidarité

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le Temps de le dire

lundi 7 novembre 2016 à 9h03

Durée émission : 55 min

Le Temps de le dire

© FADEL SENNA / AFP - Le 07.11.2016, le président de la COP22, Salaheddine Mezouar

Aujourd'hui s'ouvre au Maroc la COP22. Après la très diplomatique COP21 on attend maintenant du concret. Les ONG sont à pied d'œuvre pour faire pression. On en parle avec Stéphanie Gallet.

La COP22 s'est ouverte ce matin à Marrakech. A l'ordre du jour, l'application concrète de l'accord de Paris. 90 pays ont ratifié l'accord de Paris - dont les gros pollueurs que sont la Chine et les Etats-Unis. Ceux qui n'ont pas ratifié n'ont pas la possibilité de prendre part au débat. Si la réunion marocaine commence dans l’enthousiasme après l’entrée en vigueur ce vendredi 4 novembre de l’accord, les délégations "arrivent un peu moins préparées qu'à Paris", note Paris Aurélie Ceinos. Mais à entendre Jean-Baptiste Poncelet, les ONG sont "déterminées à maintenir pression sur les Etats pour qu'ils tranforment leurs paroles en actes".
 

Dérèglement climatique: 600 millions de personnes en plus souffriront de la faim dans les 50 prochaines années

 

Après la diplomatie qui avait donné le ton de la COP21, ce qu'on attend de la COP22 c'est de l'action et du concret. Car aujourd'hui, on a des solutions pour réduire l'impact de l'activité humaine sur le réchauffement du climat. Ces solutions, on les trouve dans les énergies renouvelables, la construction, les transports en commun... "Cela implique des choix", admet Aurélie Ceinos.

A ceux qui en doutent encore, les conséquences du dérèglement climatique sont déjà visibles. Inondations et sécheresses qui entraînent des déplacements de population, montée des eaux qui efface de la carte des villages entiers, perte de biodiversité... L'enjeu est "structurant, sociétal", précise Jean-Baptiste Poncelet. Si l'on continue avec notre mode de vie, ce plus de "600 millions de personnes qui souffriront de la faim dans les 50 prochaines années", rappelle Maureen Jorand.

Invités

  • Maureen Jorand , responsable du pôle Souveraineté alimentaire au CCFD-Terre Solidaire

  • Aurélie Ceinos , responsable Changement climatique chez Care France

  • Jean-Baptiste Poncelet , coordinateur de projets chez France Nature Environnement

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours du lundi au vendredi à 9h03

La grande émission interactive pour aborder tous les sujets de société, qui font l'actualité. Antoine Bellier reçoit ses invités pour réfléchir, approfondir, apprendre et donner du sens à tous les sujets du moment. Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission 04 72 38 20 23 ou par mail à l'adresse letempsdeledire[arobase]rcf.fr.

Le présentateur

Stéphanie Gallet

Journaliste à RCF depuis plus de 16 ans, Stéphanie s’intéresse à tout et tout l'intéresse. Elle aime les gens et voyage sans écouteurs.  Elle a presque tout appris en Bourgogne et garde dans son cœur un petit village du Minervois même si elle porte fièrement les couleurs de la Seine-Saint-Denis.