Mgr Kaigama: "L'objectif de Boko Haram c'est d'islamiser tout le Nigéria"

9 mars 2015 Par

© AED

Alors que Boko Haram a prêté allégeance au groupe Etat Islamique samedi 7 mars, écoutez le témoignage de Mgr Kaigama, archevêque de Jos au Nigéria, à l'occasion de la Nuit des témoins.

L’union Africaine a créé une force armée pour lutter contre le groupe islamiste nigérian Boko Haram. Elle comprendra jusqu'à 10.000 hommes et sera basée à N'Djamena, au Tchad. Cette force entend freiner l’expansion du groupe armé et à terme éradiquer sa présence. Depuis des années Boko Haram persécute et tue les populations du Nord Est du Nigéria, et au Nord Cameroun.

Les chrétiens sont les cibles privilégiées des islamistes

Ecoutez le témoignage de Mgr Kaigama, archevêque de Jos au Nigéria. Il était en Avignon pour participer à la 7ème édition des Nuits de témoins organisées par l’Aide à l’Eglise en détresse (AED). Mgr Kaigama répond à Philippe Rousseau ; propos traduits par Marc Fromager, directeur de l’AED.


 

Nuit des témoins: les prières se tournent vers les chrétiens d'Orient

Du 6 au 13 mars 2015, plusieurs diocèses proposent des Nuits des témoins: des veillées de prière pour rendre hommage à ceux qui ont été tués ou qui souffrent parce qu’ils sont chrétiens. Des prières qui se tournent bien sûr vers les chrétiens d’Orient et les assyriens notamment, qui sont une des plus anciennes communautés converties au christianisme. Le groupe Etat islamique qui a enlevé plus de deux cent membres de leur communauté s’en prend aussi à leur histoire. Les condamnations pleuvent après la destruction au Bulldozer de la cité antique assyrienne de Nimroud en Irak.
Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a qualifié cette destruction de crime de guerre et d’attaque contre l'humanité dans son ensemble.