Corée du Nord et États-Unis : Les raisons de l'escalade

La Corée du Nord à réagi aux menaces de Donald Trump en dévoilant un plan d'attaque détaillé sur l'île de Guam. Les tensions entre les deux pays ne sont pas nouvelles.

Les tensions ont rarement été aussi fortes entre la Corée du Nord et les Etats-Unis. Le 10 août, la Corée du nord a précisé ses menaces en expliquant qu’elle lancerait 4 missiles dans les alentours de l’ile de Guam. Située dans le Pacifique, à 3500 kilomètres de Pyongyang, cette île abrite une base navale et une base militaire américaine.

Le gouvernement nord-coréen a aussi précisé que les missiles survoleront le territoire japonais. Pour Jean-Louis Margolin, maitre de conférence à sciences-po Aix en Provence, le dialogue entre les deux pays commence par des "coups de canons" lors de la guerre de Corée. Cet épisode est un autre évenement dans une situation qui a toujours été plus ou moins tendue. 

 

"Un risque de conflit n'est pas complètement à négliger"

 

Les relations entre les deux pays ont pu connaître des périodes de relative détente, notamment lors de la présidence de Bill Clinton. En effet, sa secrétaire d'Etat Madeleine Albright s'était rendue à Pyongyang. Mais le dialogue entre les américains et la Corée du Nord n'a jamais été normalisé. Aujourd'hui, avec Kim Jung-Un à la tête du royaume ermite, les périodes de détente ne semblent "plus possibles" pour Jean-Louis Margolin. 

Cependant Jean-Louis Margolin explique que le but de la Corée du Nord n'est pas d'attaquer les pays voisins, ou même de lancer une opération de réunification par la force, mais  une erreur de la part de l'un ou l'autre des camps pourait fait déraper cette stratégie de "bord du gouffre" pratiquée par le régime de Pyongyang. 

00:00

00:00