Paris accuse Damas de l'attaque au sarin de Khan Cheikhoun en Syrie

26 avril 2017 Par

© Wikipedia CC - Damas

Pour la France, c'est bien la Syrie qui est derrière l'attaque au gaz sarin de Khan Cheikhoun le 4 avril 2017.

Le régime syrien est responsable de l’attaque au gaz sarin sur Khan Cheikhoun le 4 avril 2017. C’est ce qu’affirme l'enquête française présentée par le ministre des affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault à l'issue du conseil de défense ce mercredi 26 avril. Cette attaque qui a fait 87 morts, dont de nombreux enfants, a conduit les Etats-Unis à riposter 3 jours plus tard en bombardant une base aérienne syrienne. Les enquêteurs de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques avaient déjà conclu à l’emploi irréfutable de gaz sarin ou d’une substance similaire. Le rapport français va donc plus loin, Valérie-Anne Maître


Le président syrien Bachar al Assad avait démenti mi-avril toute implication de son armée dans l'attaque, accusant les pays occidentaux d'avoir monté toute cette histoire et assurant que la Syrie ne possédait pas d'armes chimiques

 

Sur le même thème :