Mossoul: au-delà des combats, la bataille du déminage

19 octobre 2016 Par Jean-Baptiste Le Roux

La bataille pour reprendre Mossoul est désormais bien engagée. Mais au-delà des combats militaires, va rapidement se poser la question du déminage des quartiers de la ville.

Les forces irakiennes ont donc lancé leur vaste offensive pour reconquérir Mossoul. Une bataille qui redonne un peu d'espoir aux chrétiens qui ont du fuir à l'été 2014. Selon des sources locales contactées par Fraternité en Irak, les combats seraient encore en cours dans les villes de Qaraqosh et Karamless. Qaraqosh, la plus grande ville chrétienne de la plaine de Ninive, et d'Irak, pourrait bientôt être libre. 

Mais, au-delà de la bataille militaire, une autre bataille très importante va devoir se jouer, c'est celle du déminage. En effet, si Daech finit par quitter les lieux, les forces irakiennes et celles de la coalition devront ensuite déminer les quartiers, afin de permettre aux populations de pouvoir revenir chez elles.

On sait que la stratégie de l'Etat islamique dans cette région consistait, entre autres, à placer mines et explosifs aux abords des habitations, afin de perpétrer un sentiment d'insécurité, et ralentir également la progression des forces irakiennes. A Mossoul, il y a guère de doutes quant au fait que Daech ait également miné les quartiers de la ville.

C'est ce qu'explique Faraj Benoit Camurat président de Fraternité en Irak:

00:00

00:00

Pour faire un don à Fraternité en Irak : http://fraternite-en-irak.org/