"Nous avons besoin d'un supplément d'âme"

Grand organisateur du "Sommet des consciences" qu s'est tenu mardi à Paris, Nicolas Hulot veut créer une prise de conscience collective autour du climat.

Le sommet des consciences s’est achevé mardi. Une quarantaine de personnalités politiques, internationales, religieuses et spirituelles se sont succédées pour lancer un appel pour la protection de l’environnement à quelques mois du début de la COP 21.
Parmi elles, Nicolas Hulot, envoyé spécial du Président de la République pour la protection de la planète. Il a lancé un message d’espoir pour que ce sommet et que la COP 21 soient un pas de plus vers la paix.