Olivier Ribadeau-Dumas: "les pèlerins ont besoin de Lourdes, Lourdes a besoin des pèlerins"

14 mai 2020 Par

Olivier Ribadeau-Dumas, recteur du sanctuaire de Lourdes, réagit à la réouverture de ce dernier sur RCF.

Le sanctuaire de Lourdes va rouvrir ses portes après deux mois de confinement forcé. Les premiers pèlerins seront accueillis à partir du samedi 16 mai prochain. Une vraie bonne nouvelle pour le recteur du sanctuaire, Olivier Ribadeau-Dumas.
 

"Une grande joie"

00:00

00:00

"C'est un moment de très grande joie. Les pèlerins ont besoin de Lourdes, et Lourdes a besoin des pèlerins. Samedi après-midi, nous commencerons à accueillir les pèlerins qui viennent depuis les abords de Lourdes. Pour qu'ils puissent vivre des grâces si spécifiques à ce lieux, prier la Vierge Marie et déposer devant cette grotte tout ce qu'ils ont vécu ces dernières semaines" explique-t-il au micro d'Etienne Pépin, sur RCF.

00:00

00:00

"Le sanctuaire va dabord ouvrir de manière très dégradée et progressivement. Nous n'accueillerons pas de pèlerinages dans un premier temps. Ceux qui vont venir, ce sont d'abord des gens proches. Notre préoccupation première, c'est leur sécurité, et le fait que le sanctuaire ne soit pas un lieu où le virus peut se propager. Les pèlerins seront accueillis à l'entrée, par les hospitaliers. Il leur sera donné une feuille avec des consignes, et l'itinéraire qu'ils pourront emprunter dans le sanctuaire" ajoute le recteur du sanctuaire.

00:00

00:00

"Notre préoccupation a été de permettre aux pèlerins qui ne pouvaient pas venir, qu'ils étaient bien présents à Lourdes. Le chapelain était en communion avec tous ceux qui l'ont regardé sur les réseaux sociaux. Des lumignons ont été allumés dans La Chapelle du Rosaire. Il y en a des milliers depuis le début du confinement, qui ont pu être allumés" rappelle Olivier Ribadeau-Dumas.
 

Un appel à l'espérance

00:00

00:00

"Ce qui s'est vécu pendant ces deux mois, c'est un appel profond à l'espérance. Les gens ont trouvé une force pour espérer pour demain. Les catholiques comme les autres savent que l'espérance ce n'est pas l'illusion que demain sera meilleur qu'aujourd'hui, mais une certitude dans la foi que l'amour triomphe du mal, de la haine" lance le recteur du sanctuaire.

00:00

00:00

"L'expérience que nous venons de vivre depuis deux mois montre bien que Lourdes a un retentissement qui va bien au-delà de la Bigorre même si ce sentiment est ancré. Les dizaines de milliers d'intentions de prière que nous avons reçues viennent du monde entier, et elles sont dans toutes les langues. Lourdes a vraiment un rayonnement international" conclut-il.