"Ou à la Trinité, mironton, mironton, mirontaine..."

S'abonner à l'émission

L'édito de Mgr Matthieu Rougé

jeudi 24 mai à 7h55

Durée émission : 3 min

L'édito de Mgr Matthieu Rougé

Beaucoup d’entre nous ont chanté dans leur enfance – puis appris à leurs enfants voire à leurs petits enfants – les aventures militaires du duc de Malbrough (dont certains ignorent qu’il a vraiment existé et qu’il est le lointain ancêtre de Winston Churchill) : « Malbrough s’en va-t-en guerre, mironton, mironton, mirontaine, Malbrough s’en va-t-en guerre, ne sait quand reviendra… ».

Une formule du deuxième couplet doit paraître bien énigmatique à la majorité de nos contemporains : « Il reviendra (z) à Pâques, mironton, mironton, mirontaine, il reviendra (z) à Pâques, ou à la Trinité, ou à la Trinité ». Voici précisément qu’une semaine après la Pentecôte, nous célèbrerons dimanche prochain cette fameuse fête de la Trinité (qui ne vit malheureusement pas le retour de ce pauvre Malbrough). C’est l’occasion providentielle de nous appuyer sur cette chanson traditionnelle pour témoigner de notre foi en la Trinité.

Encore faut-il que nous la prenions vraiment au sérieux, que nous la vivions comme un rendez-vous spirituel fort et pertinent. Après la grande fête du don de l’Esprit-Saint et avant celle de l’eucharistie, la « Fête-Dieu », nous célébrons le mystère de Dieu communion, de Dieu amour du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Trois dimanches nous sont donnés pour nous réapproprier les trois sacrements de l’initiation qui fondent notre être chrétien : la confirmation, sacrement de la force de l’Esprit de Pentecôte, le baptême trinitaire au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, et l’eucharistie, nourriture par excellence de notre foi et de notre charité.

Peu de réalités sont aussi précieuses pour notre temps que le mystère de la Trinité, l’amour fondé sur des relations de total don mutuel, à la fois pleinement respectueuses de chacune des Personnes et génératrices de l’unité parfaite. Dans la chanson, « la Trinité se passe, Malbrough ne revient pas… ». Puisse, dans la réalité, la Trinité ne pas passer sans que nous en ayons approfondi la beauté et témoigné de la fécondité.

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jeudis à 07h55

Théologien et essayiste, Mgr Matthieu Rougé nous donne son regard sur l'actualité chaque jeudi dans La Matinale RCF. Spécialiste de théologie politique, l'évêque du diocèse de Nanterre a été l'aumônier des parlementaires entre 2004 et 2012.