Ouragan Irma: "Prière et solidarité"

L'ouragan de catégorie 5 s'est abattu aujourd'hui sur les îles Saint-Barthélémy et Saint-Martin. Mgr Jean-Yves Riocreux, évêque de Guadeloupe, dresse un état des lieux.

Avec des vents à 300 km/h causant d'importants dégâts, et des vagues dépassant la dizaine de mètres de hauteur, l'ouragan Irma est classé "catégorie 5". Les Antilles françaises subissent une tempête effroyable. 

Les îles françaises de Saint-Barthélémy et de Saint-Martin sont en alerte violette, le degré maximal. De Basse-Terre, Mgr Jean Yves Riocreux, l'évêque du diocèse de Guadeloupe dont dépendent Saint-Barthélémy et Saint-Martin, suit avec attention la situation. Les paroisses des deux îles sont éloignées de la Guadeloupe de 250 kms.

Il a pu joindre un prêtre italien de Saint-Barthélémy. Celui-ci lui a indiqué que le clocher de l'église avait été balayé. Bloqué dans son presbytère, le prêtre ne peut pas sortir. A Saint-Martin, la préfecture a été détruite.

Une situation dramatique

"Le mot compassion est le plus approprié"

Monseigneur Riocreux reçoit beaucoup de messages de soutien. "Je suis très touché des dizaines et dizaines de messages que je reçois de partout, manifestant ainsi cette proximité dans la prière et la solidarité". 

Il est en contact avec le Secours Catholique pour organiser l'aide d'urgence lorsque les vents se seront apaisés. "Souhaitons bien sûr qu'il n'y ait pas de morts", dit-il. Les populations sont "extrêmement éprouvées". Au-delà des dégâts matériels subsistera un "traumatisme". Le mot qu'il emploie est fort : "c'est un calvaire", souligne l'évêque.

Il faut, selon lui, faire preuve de "compassion". "Je demande la prière aux auditeurs de RCF", ajoute-t-il. 

00:00

00:00

Une tempête d'une violence extraordinaire

Ce serait le cyclone le plus puissant jamais enregistré dans l'Atlantique, selon les météorologues. Les eaux chaudes de l'océan favorisent le développement de ce type de tempêtes. Il est à craindre qu'avec le changement climatique, ce scénario catastrophe se répète.

Irma pourrait toucher Porto Rico, Haïti et la Floride.