Ouragan Maria: la valse des cyclones continue dans les Antilles

L’ouragan Maria, classé catégorie 5, sévit dans la mer des Caraïbes déjà touchée la semaine dernière par Irma.

Après l’ouragan Irma, qui a causé de nombreux dégâts et plusieurs victimes sur les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélémy, c’est l’ouragan Maria, lui aussi classé catégorie 5, qui traverse cette partie du globe.

La Dominique, île anglophone indépendante, a été fortement touchée par l’ouragan, avec des vents dépassant les 250 km/h.

Des précipitations intenses et des vents très violents

Ce matin à 10h, il était tombé en Guadeloupe l’équivalent de 8 mois de pluie à Paris, sur le seul temps de passage de l’ouragan Maria. Les communications sont très difficiles. A l’heure de la rédaction de cet article, l’île est repassée en vigilance grise et non plus violette. La Ministre des Outre-Mer Annick Girardin doit se rendre en Guadeloupe « le plus vite possible ».

En Martinique, le confinement était de mise. Toutes les activités ont été suspendues sur l’île, et seuls les services de sécurité ont reçu l’autorisation de se déplacer. Les dégâts généraux en Martinique ont été jugés « peu importants » par le directeur général de la sécurité civile, Jacques Witkowski.

 

 

« La population a fait preuve de beaucoup de bon sens »

Le lieutenant colonel Tanguy Eon-Duval commande le régiment du service militaire adapté de la Martinique. Il se félicite de « l’action conjuguée de l’Etat et des mairies » qui permettra à la vie de « reprendre son cours ». Aucune perte humaine n’est à déplorer en Martinique.

00:00

00:00


Ce soir, ce seront les Iles Vierges britanniques qui devraient subir le passage de Maria. Un couvre-feu a été instauré. 

Sur le même thème :