Pédophilie: les évêques de France nomment Jean-Marc Sauvé à la tête de leur commission indépendante

15 novembre 2018 Par

Le haut-fonctionnaire Jean-Marc Sauvé a été choisi par les évêques pour présider la commission indépendante chargée d’enquêter sur les crimes pédophiles dans l’Église depuis 1950.

Dans un communiqué publié mardi 13 novembre dernier, la Conférence des Évêques de France a annoncé que "Jean-Marc Sauvé, vice-Président honoraire du Conseil d’État, a accepté de prendre la présidence" de la commission indépendante chargée d’enquêter sur les abus sexuels commis au sein de l’Église depuis les années 50. La création de cette commission avait été annoncée à l’issue de l’Assemblée plénière d’automne des évêques, à Lourdes.

C’est donc un haut-fonctionnaire, diplômé de Sciences Po, et énarque (promotion Malraux) qui sera chargé de diriger le travail de cette commission, d’en nommer les membres et d’en définir les contours. Âgé de 69 ans, Jean-Marc Sauvé a été vice-président du Conseil d’Etat de 2006 à 2018. Il fut également préfet de l’Aisne de 1994 à 1995.

En 1995, il est nommé secrétaire général du gouvernement. Une fonction qu’il occupera sous l’autorité de quatre premiers ministres, jusqu’en 2006. Il fut également le collaborateur de plusieurs ministres, dont Robert Badinter au ministère de la Justice. Il occupa enfin le poste de directeur des libertés publiques et des affaires juridiques au sein du ministère de l’Intérieur.