Père Maurice Joyeux: "il faut accélérer les relocalisations de réfugiés vers l'Europe"

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le Grand Invité

mercredi 12 octobre 2016 à 7h50

Durée émission : 15 min

Le Grand Invité

© LOUISA GOULIAMAKI AFP

Le père Maurice Joyeux, président du service jésuite des réfugiés, vient de passer quelques jours auprès des migrants de l'île grecque de Lesbos.

La situation des migrants sur l’île de Lesbos, en Grèce, a particulièrement choqué le père Maurice Joyeux. "Cela fait plusieurs mois que nous nous occupons des réfugiés sur Lesbos, une île qui est toujours l’un des grands hot spot d’accueil ou plutôt de blocage de l’Europe pour accueillir non pas des migrants mais tous ces réfugiés de Syrie, d’Afghanistan, d’Erythrée. Cela représente entre 6 et 7 000 réfugiés sur l’ensemble de l’île, dans des conditions d’accueil très difficiles" explique le père Joyeux.

"Ces réfugiés sont bloqués pour la plupart depuis le 20 mars, depuis le traité entre la Turquie et l’Europe, qui implique notamment un retour vers la Turquie. Beaucoup s’y opposent, et font appel" ajoute le Jésuite. Ces réfugiés ne peuvent pas revenir dans leur pays d’origine, ils ne veulent pas non plus se rendre en Turquie. "Ils sont en suspension. L’un des grands problèmes actuels pour la Grèce est l’intégration de ces personnes. Il faudrait accélérer les relocalisations dans l’Europe comme cela a été promis" précise le père Joyeux.

"Il ne faut pas écouter les mauvaises langues. Il faut écouter les récits de vie de ces familles. Elles attendent que nous leur montrions une hospitalité qui ne soit pas bloquée par une idéologie ou par un esprit bourgeois. C’est cela le grand enjeu"  s’émeut le président du service jésuite des réfugiés. "C’est une opportunité historique pour nous de sortir de nos frontières. Il y a un regain de l’Europe à engager, et je sais que l’Eglise souhaite construire cet avenir" conclut-il.
 

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h10

Chaque matin, Stéphanie Gallet reçoit une personnalité au cœur de l’actualité nationale ou internationale. Décryptage singulier de notre monde et de ses enjeux, mais aussi découverte d’un parcours, d’un engagement. Au cœur de la grande session d’information du matin, une rencontre quotidienne pour prendre de la hauteur avec bienveillance et pour donner du sens à l’information.  

Le présentateur

François Ballarin