Plus de 3 000 gilets jaunes ont participé à "l'acte 9" samedi à Toulon

14 janvier 2019 Par

La situation s'est tendue entre forces de l'ordre et manifestants en fin d'après-midi après un début de rassemblement dans le calme.

Feux tricolores à terre, jet de projectiles contre des voitures de police, tirs de gaz lacrymogènes, la manifestation des gilets jaunes à Toulon, samedi, a de nouveau été marquée par des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre. 
La situation s'est tendue en fin d'après-midi, après que des manifestants se soient retrouvés devant le commissariat de police de la ville pour demander la démission de Didier Andrieux, le commandant de police filmé en train de frapper des manifestants la semaine dernière.

    

Aucun commerce n'a été touché. Les gilets jaunes ont ensuite descendu l'avenue de la République. Ils ont finalement été dispersés devant le Stade Mayol par les forces de l'ordre. 

 

C'est là qu'un Seynois de 35 ans a été touché à la tête par un projectile. L'homme a perdu son oeil. Une enquête a été ouverte pour savoir s'il s'agit d'un tir de flash-ball. 

Au total, 7 manifestants ont été interpellées.

Environ 3 000 gilets jaunes ont participé à l'acte 9 samedi à Toulon. C'est plus que la semaine dernière. 

00:00

00:00