Pôle Emploi expérimente un nouveau mécanisme de contrôle des chômeurs

Lancé aujourd’hui le dispositif ne concerne que trois régions : le Limousin, l’Aquitaine et le Poitou-Charentes, mais sera étendu à l’ensemble du territoire mi-novembre.

Pôle Emploi veut s’assurer que les demandeurs d’emplois sont bien en recherche active. Si ce n’est pas le cas, une radiation pourra être décidée après plusieurs étapes. Un dispositif qui n’a rien de révolutionnaire selon Jean-Marie Pillon, chercheur au Centre d’études de l’Emploi.


200 postes de contrôleurs sont créés par Pôle Emploi qui assure que la sanction n’est pas l’effet recherché mais au contraire la remobilisation de personnes éloignées de l’emploi. La CGT dénonce pour sa part un flicage des chômeurs. Il s’agit de contrôles aléatoires pour partie, mais ils viseront également une population ciblée.