Pour France Générosités, la réforme de l'ISF va faire chuter les dons aux associations

Présentée par Jean-Baptiste Labeur

S'abonner à l'émission

Le choix de la rédaction

jeudi 12 octobre à 6h32

Durée émission : 3 min

Pour France Générosités, la réforme de l'ISF va faire chuter les dons aux associations

Pour France Générosités, la réforme de l'ISF pourrait entraîner une chute des dons envers les associations et autres fondations.

Fiscalité: vers une réforme de l'ISF

La présidente de France Générosités, Françoise Sampermans, publie jeudi 12 octobre dans le Point une tribune dans laquelle elle s'inquiète de la réforme de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune. Une mesure qui va engendrer, selon elle, une baisse des dons aux associations et fondations.

L'ISF concerne aujourd'hui en France 351 000 foyers fiscaux, dont le patrimoine dépasse 1,3 million d'euros. A partir du 1er janvier 2018, il sera transformé en "impôt sur la fortune immobilière", il ne concernera plus que la partie immobilière de la fortune.
 

Un investissement dans l'économie réelle au détriment des dons

Cette réforme fiscale fait partie du projet de loi de finances 2018, dévoilé en septembre dernier par le gouvernement, et qui a pour objectif de réduire les prélèvements obligatoires de près de 10 milliards d'euros. En réformant l'ISF, Emmanuel Macron veut  stimuler l'activité en encourageant les contribuables les plus aisés à investir dans "l'économie réelle".

Mais pour Françoise Sampermans, présidente du syndicat France Générosités, qui représente les 91 plus importantes organisations d'intérêt général faisant appel à la générosité du grand public, cette réforme risque d'entraîner une baisse importante des dons aux associations et aux fondations. 
 

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 06h32 et 08h03

Prendre le temps de s'arrêter sur un sujet marquant de l'actualité. Chaque jour, la rédaction nationale de RCF développe une actualité. 

Le présentateur

Jean-Baptiste Labeur