Quatre ans après Fukushima, le Japon relance sa première centrale nucléaire

Il s’agit du premier réacteur remis en service depuis l’arrêt de toutes les centrales du pays depuis septembre 2013.

100 millions de dollars ont été investis dans la centrale de Sendai pour prévenir un nouvel accident. Le réacteur commencera à générer dès vendredi de l’électricité qui sera exploité commercialement à partir de début septembre. 
Voulue par le gouvernement conservateur, cette remise en service quelques jours après les commémorations d’Hiroshima et Nagasaki a été mal accueillie par une majorité de Japonais, traumatisée par l’accident de Fukushima. Des protestations ont eu lieu ce matin, d’autres sont prévues ce soir.
Pierre François Souyri, spécialiste de l'Histoire du Japon, détaille les raisons de cette décision.