Quel avenir pour les territoires ruraux? | Journée spéciale en direct de Troyes

A l'approche des élections présidentielles et législatives, RCF propose l'opération "Territoires de Fraternité". Quatre journées sur RCF pour se préparer à voter en 2017. Deuxième journée: le 24 février 2017 à Troyes.


 

« En cette année électorale, plus que jamais les habitants des territoires ruraux sont attentifs aux paroles de nos politiques. Dans l’Aube et en Haute-Marne, des hommes et des femmes œuvrent quotidiennement, au plus près des habitants, pour le bien commun, pour maintenir, encourager et développer une dynamique dans nos villes et nos campagnes.

Nous donnerons la parole à des élus, des prêtres, des jeunes et des laïcs engagés venant de tous horizons... Nous parlerons de nos richesses: le tourisme avec un patrimoine architectural et religieux impressionnant (Troyes, la ville aux 10 églises, la cité du Vitrail, la Maison de l’outil et de la pensée ouvrière, Langres, une puissante citadelle qui a cultivé l’art de repousser son destin...) ; les grandes figures qui ont marqué l’histoire, et qui ont un lien très étroit avec nos départements (De Gaulle, Renoir, Claudel, saint Bernard de Clairvaux, Diderot, Voltaire...).

Nous évoquerons aussi bien sûr l’agriculture et la viticulture, deux activités emblématiques de notre économie locale. Et puis nos difficultés: désertification des campagnes, isolement, difficultés économiques, désespoir de certains agriculteurs.

Enfin, nous n’oublierons pas l’avenir: avec plus de 10.000 étudiants à Troyes, des initiatives qui font naître une économie nouvelle et le choix assumé de vouloir construire sa vie à la campagne et profiter de la qualité de vie qui va avec.

Nous vous proposons, le temps d’une journée, une immersion en milieu "rurbain", mi-rural et mi-urbain! Soyez les bienvenus, depuis notre studio de Troyes puis en direct de l’arène de l’Ecole supérieure de commerce (ESC).»

Yannick DELAVALLADE, directeur de RCF Aube Haute-Marne
 

 

INVITATION
A 17H et 21H - Venez assister aux enregistrements de deux émissions en direct et en public
Lieu: Groupe École supérieure de commerce de Troyes - 217, avenue Pierre Brossolette - 10000 Troyes

 

Vendredi 24 février programmation spéciale depuis troyes

7H50 - Le Grand Invité
Un acteur du dynamisme de l’espace rural de l'Aube et de la Haute-Marne.

8H40-10H00 - UN TERRITOIRE RURAL PLEIN DE RESSOURCES
Émission spéciale présentée par Gaëlle Henry (RCF Aube Haute-Marne) et Anne Kerléo (RCF)
A travers des reportages et la présence d’invités en plateau, cette émission veut montrer la vitalité des territoires ruraux, mettre en valeur des initiatives locales qui fonctionnent en matière de lutte contre la désertification des campagnes. On y découvre par exemple le premier "drive fermier" de l’Aube, une vidéo évoquant le douloureux problème du suicide des agriculteurs, un cinéma qui dynamise la zone sinistrée de Bar-sur-Aube, des festivals qui mettent de la vie sur le territoire, des initiatives qui font naître une économie nouvelle.

Invités: Pierre-Éric Jolly, président de l’association de vignerons Cap’C, qui organise chaque été La Route du Champagne en fête ; Didier Leprince, président du Comité départemental du tourisme de l’Aube ; Sœur Dominique Sabas qui a longtemps vécu dans une communauté dans le milieu rural à Estissac, à l’ouest de l’Aube, témoigne de la vie qui fourmille dans le monde rural.

12H30 - Les Bonnes Ondes
L’une des rubriques de l’émission est consacrée à une initiative porteuse de dynamisme en zone rurale en Haute-Marne. Gaëlle Henry (RCF Aube Haute-Marne) nous emmène à Cohons, petit village haut-marnais de 200 habitants, à la rencontre de la maire, Sylvie Baudot, qui se bat pour dynamiser son village.

13H30 - QUAND DES CHRÉTIENS S’ENGAGENT POUR LA VITALITÉ DU MONDE RURAL
Emission Chrétiens à la Une - Présentée par Thomas Pasquier (RCF Aube Haute-Marne) et Pauline de Torsiac (RCF)
Avec un prêtre d’une paroisse rurale, une responsable de l’Action catholique rurale et un responsable de l’association Un jour une église, qui se mobilise pour l’ouverture des églises.

17H-18H00 - CONSTRUIRE SA VIE À LA CAMPAGNE, UNE UTOPIE ?
Emission en direct de l’ESC avec des étudiants de l’ESC et des jeunes du MRJC (Mouvement rural de jeunesse chrétienne) - Présentée par Gaëlle Henry (RCF Aube Haute-Marne) et Pauline de Torsiac (RCF)
Quand on a 20 ans, vouloir bâtir sa vie dans le monde rural, est-ce bien raisonnable? Des jeunes originaires de la campagne et des jeunes urbains croisent leurs points de vue. Avec, entre autres Sarah, ancienne étudiante de l’ESC, originaire de Nantes, qui a décidé de rester dans l’Aube et de créer son entreprise de livraison de fruits et légumes bio à Troyes et dans l’agglomération, Stéphanie, membre du MRJC, qui lui a permis de trouver du travail au conservatoire d’espaces naturels de Champagne Ardenne et donc de rester sur le territoire et d’autres jeunes du MRJC et de l’ESC.
Le père Didier Noblot, prêtre depuis 25 ans, curé de Nogent-sur-Seine, et directeur adjoint du Service national pour l’évangélisation des jeunes, réagit aux échanges et entre en dialogue avec les jeunes.
 

EN PUBLIC
21H-22H - LE MONDE RURAL ENTRE DOUTES ET ESPOIR

Soirée en direct de l’Arène de l’Ecole Supérieure de Commerce de Troyes.
Présentée par Christophe Henning (Pèlerin) et Thomas Pasquier (RCF Aube Haute-Marne)

Dans un monde rural en pleine mutation, quel avenir possible? Quelles solutions pour lutter contre le départ des populations vers les villes? Quelles pistes d’activités nouvelles pour faire vivre une économie dans l’espace rural? Quels liens nouveaux tisser avec les villes? Autant de questions qu’explorera cette émission, avec des acteurs de la vie politique et économique et sociale des territoires de l’Aube et de la Haute-Marne.

 


Territoires de Fraternité

Culture, ruralité, pauvreté, transition écologique: quatre thèmes, quatre journées spéciales, dans quatre villes de France. RCF est riche de ses 63 radios associatives, actrices et témoins de la solidarité sur nos territoires. Avec le projet "Territoires de Fraternité", elle met en lumière les réalités de la vie quotidienne des Français et les difficultés qu'ils éprouvent. Les journées "Territoires de Fraternité" mettent en lumière les initiatives positives et les réponses qui ont été apportées et qui vont dans le sens de la fraternité. Une opération pour redonner une signification concrète aux enjeux politiques et montrer qu'il existe des solutions.

 

"A l’occasion de la campagne pour la présidentielle et les législatives 2017, RCF propose à ses auditeurs des clés de réflexion pour poser un choix éclairé au moment de mettre leur bulletin dans l’urne. Comme tous les médias et comme lors de chaque échéance politique importante, RCF rend compte des débats entre les forces en présence et donne la parole aux candidats. RCF souhaite aussi aider ses auditeurs à réfléchir en amont des débats strictement électoraux, à penser les questions importantes qui se posent à la société.
Nous voulons mettre en valeur les chemins nouveaux qui se cherchent, les engagements qui existent, les solutions qui fonctionnent. Il ne s’agit pas de nier la réalité, de ne pas voir les problèmes, mais bien de les poser et de donner à entendre des solutions, des tentatives, des réussites.
Et c’est sur nos territoires, au plus près de la vie des citoyens, que nous allons rencontrer les porteurs de solutions, les inventeurs d’une société plus humaine, plus fraternelle, qui devient capable de répondre aux défi s d’aujourd’hui et de demain."
Anne KERLEO, rédactrice en chef Opérations spéciales, responsable du projet "Territoires de Fraternité"

 

Territoires de Fraternité | LE PROGRAMME

Quatre jours de programmation spéciale en direct d'une ville de France. RCF installe ses studios dans un lieu emblématique de la ville.

• La culture, facteur de cohésion sociale
Vendredi 3 février à BREST, avec RCF Finistère

• Quel avenir pour les territoires ruraux?
Vendredi 24 février, à TROYES, avec RCF Aube-Haute-Marne

• Pauvreté et fraternité
Vendredi 17 mars, à MARSEILLE, avec Dialogue RCF

• Repenser la ville à l'heure de la transition écologique
Vendredi 7 avril, à SAINT-ETIENNE, avec RCF Saint-Etienne,

 

Ces journées s’achèvent par une soirée en direct et en public, en partenariat avec le magazine Pèlerin.

 


Télécharger le dossier de presse

 

Redynamiser les territoires: l’exemple d’un institut de beauté itinérant

Redynamiser les territoires: l’exemple d’un institut de beauté itinérant

Après les boulangeries itinérantes et les librairies mobiles, voici l’institut de beauté itinérant. Une initiative lancée dans l’Aube, participant à la dynamisation des territoires !

Mylène Prévot roule chaque jour en camping-car. Pas pour le plaisir, ni pour partir en vacances. Mais bien pour travailler. Elle a lancé en début d’année un concept d’institut de beauté itinérant, aux alentours de Saint-Parres-lès-Vaude. Depuis, elle sillonne le département, déployant son institut de beauté mobile sur les places des villages.

Un vrai service rendu à la dynamisation du territoire, et aux habitants n’ayant pas les moyens de se déplacer. Elle témoigne, au micro de RCF Aube-Haute Marne. "Je voulais faire un institut de beauté traditionnel. Cela fait partie de mon métier d’apporter du bien-être, notamment pour les gens qui ne peuvent pas se déplacer. C’est pour cela que je m’installe sur les places. C’est moins loin pour venir. On essaye vraiment d’être au plus proche des gens" explique Mylène Prévot.

Elle ajoute avoir voulu créer cela pour elle, afin de ne pas être enfermée toute la journée dans un institut. "Et je me rends compte que cela plaît beaucoup. C’est plus facile, je suis plus proche des gens, j’aime beaucoup ça".

Une cliente témoigne, l’air enthousiaste. "Le commerce de proximité, c’est génial. J’essaie de le faire fonctionner au maximum. Cela fait vivre la commune, c’est sympa et puis c’est pratique. Notamment pour les petites jeunes qui n’ont pas le permis et pour les personnes plus âgées qui n’ont pas de moyen de se déplacer. C’est super comme concept !" conclut-elle, une fois sa manucure achevée.

00:00

00:00

Les dossiers RCF