Quid du travail à l'heure de la transition écologique ?

Présentée par UA-109663

S'abonner à l'émission

Commune Planète

samedi 1 août à 10h03

Durée émission : 55 min

Quid du travail à l'heure de la transition écologique ?

© Photo by bruce mars on Unsplash

​En ce début de 21ème siècle, le travail change, c’est une évidence. Il doit changer, c’est évident aussi. Mais que serait un travail idéal pour le monde qui s’invente aujourd’hui ?

00:00

00:00

Pour prendre pleinement en compte la nécessaire transition écologique et sociale, quelles mutations doit opérer le monde du travail ? Et qui doit inventer ce nouveau travail ? Et d’ailleurs, n’est-il pas déjà là, en train de s’inventer à certains endroits, dans des lieux qui cherchent, innovent, tâtonnent ?

Autant de questions qu'Anne Kerléo a posées à Louise Roblin, doctorante en philosophie, dont la thèse porte sur la façon dont l’écologie politique modifie le concept de travail. Louise Roblin essaie en particulier de décrire en quoi la prise en compte des limites de la planète est en train de modifier la doctrine catholique sur le travail, en se référant bien sûrà l’encyclique "Laudato Si'" du pape François. 

Invités

  • Louise Roblin, doctorante en philosophie politique, chargée de projet au CERAS (Centre de Recherche et d'Actions Sociales)

Les dernières émissions

L'émission

Le dimanche à 19h

Commune Planète, c'est le magazine de l'écologie sur RCF. Une émission joyeuse et pleine d'espérance, qui apporte un regard lucide sur les questions humaines et environnementales. Bref, une émission d'écologie intégrale dans la lignée de l'encyclique Laudato Si'.

Le présentateur

Anne Kerléo

Journaliste de formation, Anne est passionnée de reportage, au coin de la rue ou à l'autre bout du monde. Rédactrice en chef "opérations spéciales" RCF, elle a pour mission de préparer et de coordonner la couverture d'événements grands ou petits et l'organisation d'émission hors des studios. Lyonnaise d'adoption, elle ne s'éloigne jamais longtemps de la Bretagne de ses origines.