Ramadan: chaque soir les Petits Frères des Pauvres accueillent des musulmans isolés pour casser le jeûne

Les Chibanis, c'est le nom donné aux vieux migrants d'Afrique du Nord qui sont aujourd'hui retraités et parfois isolés. A Grenoble, un repas leur était servi chaque soir du Ramadan.

Les musulmans de France célèbrent ce soir l’Aid el Fitr, la fin du Ramadan. Une fête qui se fera dans l’unité selon le Conseil français du culte musulman.
Lors de ce mois de Ramadan les Petits Frères des Pauvres à Grenoble ont proposé pour la première fois un repas pour la rupture du jeûne. Les bénéficiaires : les vieux migrants, dits Chibani, qui vivent souvent seuls et isolés. Le Reportage de Clémentine Méténier.