Reconfinement: quelles conséquences pour les pratiques religieuses ?

Présentée par

S'abonner à l'émission

L'actu chrétienne

jeudi 29 octobre à 7h24

Durée émission : 3 min

L'actu chrétienne

© Corinne SIMON/CIRIC

Le reconfinement pose la question de la pratique des cultes. Une rencontre a eu lieu mercredi en fin de journée entre les responsables religieux et le ministre de l’Intérieur.

Une réunion par visio-conférence a eu lieu hier soir entre le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et les responsables religieux. Le scénario devrait être quasi identique à celui du confinement vécu au printemps. 

Le ministre des Cultes a toutefois accepté que la suspension des célébrations publiques n’interviennent pas avant lundi 2 novembre. Concession accordée au président de la conférence des évêques de France, Mgr Eric de Moulins Beaufort qui dans un courrier adressé au président de la République mardi soir avait expressément demandé à Emmanuel Macron de permettre aux catholiques de célébrer la Toussaint et de les laisser aller au cimetière. Les fidèles pourront donc célébrer la fête de la Toussaint dimanche 1er novembre et se rendre sur la tombe de leurs proches défunts, comme le veut la tradition.

Des cérémonies à huis clos

Après le 2 novembre, ce sera une sensation de déjà vu pour les fidèles. Les règles appliquées entre mars et mai entreront à nouveau en vigueur. Les lieux de culte pourront rester ouverts mais les cérémonies religieuses devront se tenir à huis clos. Les paroisses vont devoir à nouveau s’organiser pour retransmettre les messes sur internet.

En ce qui concerne les restrictions concernant les cérémonies de funérailles, on devrait en savoir plus demain lors de la présentation détaillée du plan de confinement par le premier ministre Jean Castex. Rappelons que lors du premier confinement, une vingtaine de personnes seulement était autorisée à être présente pour les obsèques de leurs proches.

Ces règles pourraient éventuellement être aussi appliquées pour les mariages religieux. Les aumôniers, en revanche, pourront continuer leurs activités dans les prisons et dans les hôpitaux en respectant les consignes sanitaires. Pour l'instant aucune date de fin n'a été fixé pour ces restrictions. Une nouvelle réunion avec les représentants des cultes devrait avoir lieu fin novembre ou début décembre pour faire un point d’étape.  

Les dernières émissions

L'émission

du lundi au vendredi à 7h24

Toute l'année, la rédaction nationale de RCF vous tient informés de l'actualité de l'Église et des mouvements chrétiens.

Le présentateur

Pauline de Torsiac