Réforme de l’enseignement : Orientation et éducation au choix

Présentée par

S'abonner à l'émission

Carte blanche de François Prouteau, président de Fondacio

lundi 2 décembre 2019 à 18h25

Durée émission : 3 min

Carte blanche de François Prouteau, président de Fondacio

François Prouteau nous parle aujourd’hui de la réforme de l’enseignement et de l’éducation au choix. L’éducation au choix c’est devenir en s’orientant, autrement dit apprendre à s’orienter dans un monde en pleine mutation, à le comprendre et à se comprendre soi-même pour s’engager sur son chemin de vie.

Vous voulez nous parler d’un débat sur l’éducation auquel vous étiez invité au Sénat, mercredi dernier ?

Oui, Orientation et éducation au choix étaient à l’affiche du petit déjeuner débat organisé fin novembre au Sénat par l’APEL. Dans l’Enseignement catholique, l’APEL, l’Association des parents d’élèves de l’enseignement privé représente presque 1 million de familles adhérentes. Il y avait parmi les trois experts, Jenny Marcionetti, chercheur sur les systèmes éducatifs en Suisse et Pascal Charvet, inspecteur général de l'Éducation nationale. Celui-ci est l’ auteur du rapport "Refonder l'orientation" remis en juin 2019 au Ministre de l’Éducation Nationale pour repenser le système d’orientation français. J’étais le troisième intervenant, à cause de mes travaux universitaires sur la vocation et l’orientation, et mon expérience depuis la création de l’IFF Europe sur cette problématique depuis trente années.

Pourquoi la tenue de cette conférence au Sénat vous semble si importante ?

La tenue de ce débat en présence d’une centaine personnes, chefs d'établissement, enseignants, politiques, journalistes, responsables d’association de parents d'élèves et acteurs du monde éducatif…, s’inscrit dans la mise en place de la réforme actuelle de l’enseignement. Cette réforme accentue la maitrise des fondamentaux en mathématiques et en français, avec le sens que revêtent ces apprentissages pour la vie. Le Ministre a reçu déjà de Pascal Charvet en 2018 un rapport sur Les humanités au cœur de l’école pour que les élèves comprennent mieux et approfondissent plus leur relation à la langue, au savoir et au monde. On voit bien qu’il s’agit là non pas de renforcer la structure scolaire et le poids des notes comme outil de sélection des élèves, mais au contraire de s’attacher à l’élève comme une personne en relation avec le monde et douée de compétences à cultiver. C’est là où l’éducation au choix est au cœur de la réforme.

Qu’est-ce que cela veut dire éducation au choix ?

Tout au long du parcours de l’élève, il faut l’aider à s’orienter et à faire des choix, avec des étapes clés comme on le voit concrètement avec Parcours sup. Il faut souligner ici la réforme du lycée et le nouveau bac en 2021 qui augmentent le « jeu » des combinaisons entre les spécialités. On passe d’un menu avec trois formules (S, ES et L pour l’enseignement général) à une formule à la carte où chacun, en quelque sorte, invente sa progression. Plus que jamais, cela suppose pour l’élève d’exercer sa capacité à choisir et à prendre des initiatives. C’est cela l’éducation au choix : devenir en s’orientant, autrement dit apprendre à s’orienter dans un monde en pleine mutation, à le comprendre et à se comprendre soi-même pour s’engager sur son chemin de vie. Mais l’enfant n’est pas tout seul. L’éducation au choix est l’affaire de toute la communauté éducative, notamment de l’établissement scolaire dans son ensemble et aussi des parents. 

Mais de cela, je vous parlerai dans ma prochaine carte blanche. 

A lundi !

Les dernières émissions

L'émission

Tous les lundis le président de Fondacio nous partage son expérience et son regard sur l'actualité et sur le monde.

Le présentateur

François Prouteau

François Prouteau est le président du mouvement Fondacio