1er mai : les associations pointent les dérives dans le droit du travail

A travers le monde, ce 1er mai est l’occasion de mettre en avant certaines atteintes actuelles au droit du travail.

C’est le cas de l’exploitation des ouvriers du textile en Asie, notamment au Bengladesh suite au drame du Rana Plaza il y a deux ans. La mobilisation a permis des avancées comme l’explique Pascal Charcosset de l'association française Peuples solidaires.


Les propos de Pascal Charcosset on été recueillis par RCF Le Mans. 
En France, qui dit 1er mai et Fête du travail, dit défilés syndicaux. Et une fois de plus, ceux-ci ne sont pas parvenus à s’entendre pour une marche commune. La CGT, FSU, Solidaires et UNSA vont manifester leur hostilité à la politique d’austérité qu’ils jugent être celle du gouvernement Valls. FO, organisera ses propres défilés. Quand à la CFDT, elle innove en organisant un rassemblement de jeunes à l’INSEP.