Le Secrétaire Général de la CGT remet son mandat au « parlement » du syndicat

6 janvier 2015 Par

Thierry Lepaon devrait officiellement être relevé de ses fonctions le 13 janvier. Ce mardi 6 janvier 2014, il remis son mandat entre les mains du Comité confédéral national du syndicat.

Ce n’est pas véritablement une démission, mais ça y ressemble. Ce mardi, lors de la réunion à huit clos à Montreuil de la Commission Exécutive de la CGT, Thierry Lepaon, le très contesté secrétaire général du syndicat a remis son mandat à la disposition du parlement du syndicat, tout comme les 8 autres membres du bureau confédéral. Thierry Lepaon était contesté depuis la révélation des scandales de sa prime de départ de la CGT Normandie et des rénovations coûteuses dans son bureau et son appartement de fonction.  Une décision prévisible selon Bruno Bouvier, responsable régional CGT de Rhône-Alpes, interrogé par Daphné Gastaldi.

 
Les huit autres membres du bureau de la CGT ont également remis leur mandat à la disposition du "parlement" du syndicat.
Reste à savoir quelle forme prendra la future direction du syndicat.Le Comité confédéral national, le parlement de la CGT, se prononcera le 13 janvier prochain. Bruno Bouvier, Secrétaire Général du Comité Régional CGT Rhône-Alpes, prône lui un fonctionnement collégial à l’avenir.