Les grandes questions de l'année politique en France

12 août 2016 Par

Benjamin Rosier revient cette semaine, avec le sociologue Jean Viard, sur l'actualité politique française à venir.

La France va connaître une année politique et électorale intense, entre les primaires à droite et à gauche, et l'élection présidentielle du printemps 2017. On voit déjà émerger les grands thèmes politiques qui rythmeront cette campagne et ses grandes questions, Benjamin Rosier s'entretient cette semaine avec Jean Viard, sociologe et directeur de recherches au CNRS et au CEVIPOF, le Centre de recherches politiques de Sciences Po Paris.

La question qui occupe beaucoup l'actualité en ce moment, après les attentats qu'a connus la France cette année, c'est celle de la sécurité liée au terrorisme. Pour Jean Viard, ce sera même la question centrale de cette année 2017. "Un débat est en train de naître: est-ce qu'on va protéger un système très démocratique, tout en ayant une lutte féroce contre le terrorisme, ou est-ce qu'on va glisser vers un modèle plus autoritaire?". 

Un débat qui touche aussi à la question de l'identité: "qu'est-ce qu'être français?". Selon le sociologue, ce n'est pas tant l'identité nationale qui est remise en question. Il faut surtout se demander quelle place donner à ceux que l'on a laissés en périphérie, car "c'est dans ce terreau-là qu'est né le terrorisme"

Concernant la laïcité, Jean Viard est formel: la politique ne doit pas vouloir organiser la religion. 

La question qui se pose également, et qui a été reléguée au second plan ces derniers mois, c'est celle du chômage et de l'emploi. "Il faut absolument créer un nouveau compromis social", explique Jean Viard. "Et il ne faut pas avoir peur de toucher aux fondamentaux comme les 35h, pour réduire la durée du travail". Objectif: réduire le taux de chômage.

Un compromis social, mais aussi politique, que le sociologue envisage au niveau européen. D'autant que, contrairement à ce que l'on entend souvent, "l'Europe est un modèle dans le monde en terme de compromis social", souligne-t-il. En revanche, en matière de sécurité, l'Europe tire beaucoup moins son épingle du jeu. "Il faut devenir une force militaire et policière. l'Europe doit protéger ses citoyens."
 

Retrouvez cette série dans nos journaux du matin à 7h30 et du soir à 19h.