Les intermittents du spectacle protestent au CDN de Montpellier

14 avril 2016 Par

Intermittents et précaires ont manifesté leur colère au Centre Dramatique National de Montpellier. En cause, les négociations autour de l'assurance chômage.

C'est à l'issue de la première de la pièce Allez mourir plus loin que les intermittents du spectacle ont choisi d'exprimer leur colère et leur méfiance face au public. Ils ont occupé la scène du Centre Dramatique National de Montpellier pour dire leur colère et leur méfiance à l'égard des négociations sur l'assurance chômage.

Le collectif dénonce le manque de politique culturelle digne de ce nom. Pour les membres de la coordination des intermittents "C'est un ras le bol qui vient de deux choses. On se retrouve précarisés dans nos existences et asphyxiés dans l'exercice de notre travail. Dans cette nouvelle négociation, le MEDEF attaque directement les annexes 8 et 10 qui assurent le régime spécifique d'assurance chômage de l'intermittence", précise Stéphanie Marc à nos confère de Vous Savez Tout.

Avec ce mouvement, la coordination invite le gouvernement à prendre ses distances avec le MEDEF. Les intermittents précisent qu'il ne s'agit pas d'un blocage, mais plutôt d'une occupation des lieux pour centraliser leur action. Les spectacles et l'accueil du public seront assurés normalement. Une action opérée suffisamment tôt pour préserver les festivals qui vont débuter dans les prochaines semaines.

A l'issue de leur intervention, les intermittents ont échangé avec le public présent et la direction du Centre Dramatique National de Montpellier.