Lycée Averroès à Lille: l'argent du Qatar face aux lumières de l'Islam

Présentée par

S'abonner à l'émission

L'affaire de tous

samedi 19 octobre 2019 à 11h20

Durée émission : 35 min

Lycée Averroès à Lille: l'argent du Qatar face aux lumières de l'Islam

© 2019 RCF Hauts-de-France

Que signifient les financements venus de l'étranger perçus par l'établissement musulman lillois ? Face au silence de l'éducation nationale, le président de Région suspend les aides.

00:00

00:00

Le président de la région des Hauts de France a décidé de bloquer les subventions à destination du lycée musulman Averroès. Xavier Bertrand exige plus de transparence sur les fonds étrangers versés à ce lycée privé sous contrat. Ce n'est pas la seule raison du blocage des subventions.  L'éducation nationale n'a jamais transmis les audits réalisés dans ce lycée. Pourquoi ce silence ? Faut-il s'inquiéter de ces financements ? A la suite du livre “Qatar Papers”, qui dénonce une stratégie d’influence dans l'Hexagone, Madeleine Vatel revient sur le contexte qui a conduit les élus à la vigilance. 

Invités

  • Christian Chesnot , Journaliste, auteur de Qatar Papers

  • Antoine Fleyfel, Doctorats en philosophie (Paris 1) et théologie (Strasbourg)

  • Patricia Chagnon, Conseillère régionale

  • Nicolas Lebas, Conseil d'Administration du lycée Averroes, au titre de Conseiller Régional

  • Xavier Bertrand, Président du Conseil Régional des Hauts de France

  • Manoelle Martin, Conseillère régionale, VP en charge des lycées

  • Makhlouf Mamèche , Directeur financier du Lycée Averroes

  • Soufiane Zitouni, Professeur de Philosophie, ex-prof du lycée Averroes

  • Jean-René Lecerf, Président du Conseil Départemental Nord

  • Christian Vanneste, Ancien député, Nord

L'émission

Pendant 35 minutes, la rédaction de RCF Hauts De France vous plonge au cœur d'un fait d'actualité, mène l'enquête et vous propose un décryptage.

Le présentateur

Madeleine Vatel

Madeleine Vatel est journaliste, habituée aux grands froids russes, elle découvre maintenant la chaleur du Nord. Récemment arrivée à Lille, elle s’intéresse à l’économie…Mais pas seulement. Car, à RCF comme ailleurs, « il n’est de richesse ni de force que d’hommes » (Jean Bodin, XVIeme).