Manuel Valls ne touchera pas au CDI

2 juin 2015 Par

Les visites de syndicats se poursuivent chez le Premier ministre qui écoute depuis lundi les idées des patrons et salariés des petites entreprises. Un seul objectif : favoriser l’embauche.

Hors de question de toucher au CDI, promet le Premier ministre. Manuel Valls a suivi l’avis des syndicats de salariés, comme la CFTC. Joseph Thouvenel, vice-président du syndicat chrétien, estime qu’un contrat stable n’est pas négociable.


En revanche le patronat voudrait des embauches alternatives. Comme ce « contrat de croissance» imaginé par la CGPME, syndicat des patrons de petites entreprises.
Son secrétaire général Jean-Eudes du Mesnil le décrit comme un contrat lié aux résultats de l’entreprise.