Moselle Actu commente l'actu

Présentée par

S'abonner à l'émission

Moselle actuelle

lundi 20 janvier à 18h10

Durée émission : 50 min

Moselle Actu commente l'actu

Avec: Sylvain Villaume et Paul, Aziz Mébarki, Marco Marchionni et Cédric Rouillon

- Notre pays est engagé depuis de nombreux mois maintenant dans des mouvements sociaux marqués par une forte radicalité avec des actions et des positionnements qui ne tolèrent pas le compromis. Le plus souvent cela se traduit par la demande de retrait d’un projet plutôt que la recherche d’un consensus autour de celui-ci. Dans un article récent, Edgar Morin mettait en garde sur cette radicalité développée  à la fois par l’extrême gauche et par l’extrême droite. Selon Edgar Morin elle profite d’abord à l’extrême droite et aux forces réactionnaires. Dans ce contexte le philosophe propose de développer l’art du compromis. Qu’en pensez-vous ?
- Le Grand Est fait partie des régions de France qui ont capté le plus d’investissements industriels en 2019. Dans ce contexte c’est la Moselle qui tire le mieux son épingle du jeu bien qu’elle ait  perdu la bataille visant à capter une usine de batteries. La Moselle a attiré plus d’un milliard investissements industriels en 2018 et de nouveaux investissements ou agrandissements en 2019. On pense notamment à Knauf bien sur mais aussi à l’usine de biochimie Metabolic Explorer à Carling , aux ateliers ferroviaires de Basse Ham  aux investissements à PSA Trémery, à l’usine Smart ou à Arcelor Mittal Florange. Comment expliquez-vous cette dynamique ? 
- C’est une tendance qui se développe de plus en plus chez  nos concitoyens : celle qui consiste à ne plus perdre sa vie à la gagner. Une attitude résumée parfois dans le terme de pro crastination  (remettre au lendemain ce qu’on peut faire le jour même) Aux Pays-Bas on évoque aussi le niksen, le rien faire alors. C’est une attitude qui est le plus en plus partagée alors que les responsables politiques et économiques continuent  à prétendre qu’il faudrait travailler beaucoup plus dans notre pays. Qu’en pensez-vous ?
- Ce qui vous a ému, passionné ou simplement intéressé dans l’actualité de ces derniers jours. La parole est libre 

 

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi de 18h10 à 19h

En partenariat avec le Conseil Départemental de la Moselle, ce magazine est proposé tous les jours de la semaine, après le journal de Radio Vatican ; et avec à son bord, Thierry GEORGES. Toute l’actualité mosellane des associations, la vie culturelle et artistique, les problématiques sociales et environnementales, Thierry, entouré d’une belle équipe de chroniqueurs aguerris vous emmènera au cœur de notre département.

Le présentateur

Roger Cayzelle