Un simulateur de vieillissement pour développer l’empathie du personnel soignant en EHPAD

17 mai 2019 Par

© RCF Lyon 2019 - Projet vis ma vie

A l'EHPAD du Val d'Or à Chasselay, un dispositif permettant d'entrer dans la peau des résidents a été mis en place. Un projet qui permet au personnel soignant de développer son empathie.

Nous avons rencontrés Nadia Bay, elle est aide-soignante à l’EHPAD du Val d’or, en charge d’animer des ateliers thérapeutiques pour les personnes atteintes d’Alzheimer, elle entre dans la peau de ses patients grâce au simulateur de vieillissement.

vis_ma_vie_1.png

Equipée de lunettes simulant un glaucome, genouillères rigides et poids sur les lombaires, Nadia entre dans la peau de pierre, 85 ans, elle doit réaliser seule des taches de la vie quotidienne. L’objectif : développer l’empathie du personnel soignant.
Témoignage :

00:00

00:00

Un dispositif concret et efficace, porté par Delphine Leroux, la directrice adjointe en charge de l’Ehpad du centre hospitalier du mont d’or à Chasselay :

00:00

00:00

Pour financer ce simulateur, l’EHPAD a fait appel à la société chasseloise 3R façades qui, avec l’accompagnement de l’association Vertikal a financé ce projet.
Pour régis Bouchet, le gérant de l’entreprise, il est important de se tourner vers ses ainés lorsque l’on en a la possibilité :

00:00

00:00

vis_ma_vie_3.png

Pour l’une des cadres de l’EHPAD du Val D’or, le dispositif permet de replacer la bientraitance des personnes âgées au cœur du métier d’aide-soignante :

00:00

00:00

Et pour continuer à améliorer le bien-être de ses résidents, la direction de l’ehpad du val d’or a également prévu la mise en place d’un poulailler qui permettra la pratique d’activité en pleine nature. Il devrait voir le jour dans les prochaines semaines.

vis_ma_vie_4.png
 

 

Sur le même thème :