Abus sexuels et spirituels: révélations sur le Père Georges Finet, cofondateur des Foyers de Charité

Présentée par UA-121797

S'abonner à l'émission

3 questions à

vendredi 8 mai à 6h41

Durée émission : 4 min

3 questions à

© Marcel CROZET/CIRIC - En 1997, les Foyers de Charité fêtent leur 60e anniversaire

Les Foyers de charité révèlent les abus sexuels de leur fondateur le Père Georges Finet. Il était aussi l'accompagnateur spirituel de Marthe Robin, grande figure mystique du XXe siècle.

Après L'Arche et son fondateur Jean Vanier, les Foyers de charité révèlent les abus spirituels et sexuels dont leur fondateur, le Père Georges Finet (1898-1990), a été l'auteur. Il était le père spirituel de la mystique Marthe Robin (1902-1981), avec qui il a fondé les Foyers de Charité en 1936. "Ma pensée va d’abord aux victimes. Je les remercie d’avoir eu le courage de témoigner", déclare le modérateur des Foyers de Charité, le Père Moïse Ndione
 

Des abus spirituels et sexuels, de 1945 à 1983

C'est à la suite de révélations de cas de pédocriminalité en 2018 et 2019, que les Foyers de Charité avaient chargé une "commission indépendante et pluridisciplinaire" de réaliser une enquête, ainsi que l'annonçait, en septembre dernier, le Père Moïse Ndione, le modérateur des Foyers de charité. 

Ce jeudi 7 mai, le Foyers de Charité ont publié les conclusions de la Commission de recherches pluridisciplinaire et indépendante sur le père Finet, révélant des "agissements gravement déviants de la part du père Finet". Le rapport dénonce les abus spirituels et sexuels commis sur des jeunes filles en confession, de 1945 à 1983. "La plupart d’entre elles étaient âgées de 10 à 14 ans au moment des faits", dit le rapport.
 

Un audit dans tous les Foyers de Charité

Aujourd’hui, 970 personnes sont engagés à vie dans les 80 Foyers d'Europe, d'Amérique, d'Afrique et d'Asie. Des petites communautés qui accueillent chaque année plus de 50.000 personnes pour des retraites spirituelles. Au sein de l'Œuvre des Foyers de Charité on compte également cinq établissements scolaires à Châteauneuf-de-Galaure (Drôme).

Le Père Moïse Ndione annonce qu'un audit sera effectué dans tous les Foyers dans le monde, "pour permettre à la cellule de lutte contre les abus de mieux faire son travail". Le rapport annonce en effet que la commission a "reçu également neuf témoignages relatifs à d’autres abus concernant d’autres personnes que le Père Finet".

La Conférence des évêques de France (CEF) salue le courage du père modérateur d'avoir diligenté cette enquête et encourage les membres des Foyers de Charité dans ce "douloureux travail de révélation et de renouvellement", les remerciant de "participer à l’œuvre purificatrice engagée par toute l'Église". 
 

quelles conséquences sur le procès en béatification de Marthe Robin ?

Proclamée "vénérable" en novembre 2014 par le pape FrançoisMarthe Robin fait l'objet d'un procès en béatification. Ces révélations sur le Père Finet, qui l'a accompagnée spirituellement tout au long de sa vie, peuvent-elles être un obstacle à sa béatification ?

Pour le modérateur des Foyers de Charité, "l'Église, le dicastère auquel nous appartenons [le Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie, ndlr], la Cause des saints [la Congrégation pour les causes des saints, ndlr] aussi, je pense qu'ils possèdent déjà tout ce qui pouvait leur donner le cœur net par rapport à Marthe, par rapport aussi au Père Finet, malgré ce qui est nouveau pour nous aujourd'hui". Selon le Père Ndione, "si l'Église a pu reconnaître Marthe comme vénérable, ce n'était pas sans avoir étudié tout cela donc moi je garde une belle espérance".
 

Marthe Robin était-elle au courant des abus du Père Finet ? 

Reste une question douloureuse : Marthe Robin était-elle au courant des agissements du Père Finet ? "Marthe aurait su quelque chose de déviant chez le Père, elle n'aurait jamais manqué de le lui dire", affirme le Père Ndione. Le modérateur des Foyers de Charité met en cause le tempérament du Père Finet : "Le Père Finet a-t-il écouté tous les conseils de Marthe ? Je peux dire que ça n'a pas toujours été le cas !" Il ajoute : "On a bien vu que Marthe a été très libre de dire au Père son avis sur telle ou telle chose."

Le rayonnement spirituel de Marthe Robin est tel qu'il sera nécessaire de faire la lumière sur la véritable identité de son accompagnateur spirituel, qui a largement fait connaître le message de la mystique. Le modérateur des Foyers de Charité annonce qu'une "commission théologique internationale va revisiter l'enseignement du Père Finet au regard de ce que nous venons de découvrir".

 

Invités

  • Père Moïse Ndione, prêtre, modérateur de l'Œuvre des Foyers de Charité

Sur le même thème :

L'émission

du lundi au vendredi à 7h40

Tous les jours dans La Matinale RCF, un fait d'actualité mis en lumière et expliqué en trois questions.

Le présentateur

Baptiste Madinier