Comment prendre soin de son âme ?

Présentée par

S'abonner à l'émission

Esprit de famille - L'intégrale

samedi 6 avril à 9h20

Durée émission : 30 min

Comment prendre soin de son âme ?

© 2018-RCF LDT- Emmanuelle Bosvet et Sophie Passot au micro de Laetitia de Traversay

Nous creusons la question essentielle de la vie spirituelle et des maladies qui peuvent l'entraver avec des conseillères conjugales et familiales.

00:00

00:00

"Comment prendre soin de son âme et quelles sont les maladies spirituelles?", c'est le thème que nous approfondissons avec Sophie Passot et Emmanuelle Bosvet, conseillères conjugales et familiales au Cabinet Raphaël
Nous sommes à une époque dans laquelle on parle beaucoup du corps, de l’affectif, du psychologique et pas assez de la vie spirituelle. Et pourtant,  depuis quelques années on reparle de l’âme, de la vie intérieure, et c’est une bonne chose! Point besoin d’être croyant, relié à une pratique religieuse pour cela. Nous avons tous une vie intérieure, des aspirations, un désir de sens… et si nous l’ignorons, nous pouvons  partir à la recherche de ce cœur profond que nous ne connaissons pas, ou si peu, ou si mal. 
Nous allons nous intéresser à ce qui peut nous freiner, nous entraver dans cette vie intérieure et parler des « maladies spirituelles ». Voilà un terme inhabituel car on parle en général de maladies physiques, le corps étant le premier lieu de la maladie. On parle aussi depuis Freud de maladie psychique. Se poser la question de « la maladie spirituelle » en entraîne tout de suite une autre : est-ce que certaines de nos maladies physiques ou psychiques, certaines de nos addictions, ne seraient pas plutôt des maladies de l’âme, des maladies de l’absence de sens ? 
Nous allons donc faire un petit tour sur ces maladies qui affectent notre âme, un sujet très ancien dans l’histoire puisque l’on pourrait remonter aux philosophes grecs pour en parler. Les Pères du Désert l'évoquent aussi dans les premiers siècles du christianisme Le succès immense de la méditation dans toutes les sphères de la société montre combien ce besoin de vie intérieure, de connexion à son cœur profond, à son âme est vital pour l’homme. 
La maladie spirituelle vient d’une rupture dans l’équilibre corps/cœur/esprit. Cet équilibre qui vise à faire de nous des êtres unifiés et non plus divisés.
La maladie spirituelle vient d’une rupture dans l’équilibre corps/cœur/ esprit. On peut distinguer trois sortes  principales de déséquilibres :
- L’avidité
- La Vanité
- L’acédie
Vers la santé spirituelle par une vraie écologie intérieure ? Ces maladies de l’âme sont toutes des maladies de notre intériorité, de notre humanité blessée, de notre ego mal orienté. Pour guérir cet être intérieur blessé, il faut commencer par reconnaître son existence. Oui, nous sommes plus que notre corps, que notre cœur, que notre psychisme, nous avons aussi une âme, un être profond, une possibilité de vie intérieure et spirituelle. Il est bon et nécéssaire que nous en tenions compte et que nous nous occupions aussi de cette partie-là de nous-même.
Pour creuser le sujet:
Prenez soin de votre âme de Jean-Guilhem XERRI 
Thérapeutique des maladies spirituelles de Jean-Claude LARCHER
Ces passions qui nous tuent d’Alphonse et Rachel GOETMAN 
Sacrés thérapeutes, les Pères du désert d’Emilie PECHEUL 
 

Invités

  • Sophie Passot, conseillère conjugale et familiale au Cabinet Raphaël

  • Emmanuelle Bosvet, conseillère conjugale et familiale au Cabinet Raphaël

Les dernières émissions

L'émission

Tous les samedis à 9h30 et les dimanches à 17h

Des conseillères conjugales et familiales du cabinet Raphaël nous donnent des clés pour mieux vivre les réalités actuelles du couple et de la famille.

Le présentateur

Lætitia de Traversay

Journaliste à RCF depuis 2000, Lætitia est spécialisée dans les domaines de la littérature et de la foi. Elle aime donner la parole à des croyants d’autres religions et des chrétiens de différentes confessions, Lætitia apprécie aussi d’annoncer des bonnes nouvelles, loin de la morosité ambiante. Son prénom, signifiant  joie, lui donne envie d’apporter une touche conviviale à ses rencontres radiophoniques.