Faire l’inventaire de "ce à quoi je tiens" pour construire le monde d'après

Présentée par UA-137117

S'abonner à l'émission

Je pense donc j'agis

lundi 14 septembre 2020 à 9h03

Durée émission : 55 min

Faire l’inventaire de "ce à quoi je tiens" pour construire le monde d'après

© Image d'illustration Pixabay

Et si toutes nos opinions, nos expériences, nos pensées, nos idées, toutes réunies permettaient de construire le monde de demain ? Découverte de l'auto-description.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Quel est le territoire sur lequel nous habitons ? Pouvons-nous le décrire ? Quelles sont les entités indispensables à notre existence ? Ces éléments sont-ils menacés ? De quoi dépend notre subsistance ? 

La démarche d'auto-description des conditions d'existence a été imaginée et formulée pour la première fois par le philosophe, sociologue et anthropologue des sciences, Bruno Latour dans son livre "Où atterrir ?" (2017), qui invite à l'action et offre un nouveau regard sur ce qu’on a l’habitude d’appeler crise écologique. Elle est aujourd'hui promue et développée, entre autres, par les ateliers d'auto-description Laudato si', proposés par le consortiim "où atterrir",  en partenariat avec le Collège des Bernardins, dans des paroisses urbaines et rurales de la région Centre et de la région Nouvelle-Aquitaine,  des colloques et des établissements scolaires. La démarche essaime aussi dans des contextes profanes. 

Discerner ce qui nous permet de vivre, ce dont nous dépendons

L'objectif : faire un exercice d'auto-description de son terrain de vie, pour aider les participants à se ressaisir d'eux-même et à se rendre plus sensibles au "cri de la terre et des pauvres", clameur relayée par le pape François dans l'encyclique Laudato si'. Une fois mise au point, la méthodologie des ateliers paroissiaux sera proposée à la Conférence des évêques de France.

Le critère de la joie 

Qu'est-ce qui nous donne de la joie ? Voilà un bon critère pour savoir ce qu'il faut conserver ou non dans notre vie.  "La joie est un critère de discernement fondamental dans les exercices de Saint Ignace de Loyola ", explique Anne-Sophie Breitwiller, sociologue, théologienne, membre du consortium "Où atterrir ?". "La démarche "où atterrir" nous met face à des sujets extrêmement sensibles et face nos contradictions, et permet ensuite de nous poser des questions qui seront partagées avec d'autres. "L'objectif de ce projet est de faire un monde qu'on partage ensemble", précise Soheiml Hajmirbaba, architecte, urbaniste et membre du consortium "Où atterrir ?" 

"L'urgence écologique peut être paralysante, mais la première chose est de commencer. La question n'est pas tellement d'aller vite ou lentement mais d'avoir un rythme. Surtout ne nous arrêtons pas ! ", souligne Anne-Sophie Breitwiller. 

Invités

  • Anne-Sophie Breitwiller, sociologue, théologienne, membre du consortium "Où atterrir ?"

  • Soheiml Hajmirbaba, architecte, urbaniste, membre du consortium "Où atterrir ?"

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 9h03

Cette émission interactive de deux heures est une double invitation à la réflexion ET à l’action. Une heure pour réfléchir, creuser une question et prendre du recul sur l’actualité avec des invités interviewés par les rédacteurs en chef RCF. Une heure pour agir, avec les témoignages d’acteurs de terrain et les auditeurs, pour se mettre en mouvement et s’engager ensemble dans la construction du monde de demain. Intervenez en direct à l'antenne au 04.72.38.20.23 ou écrivez-nous à : direct@rcf.fr

Le présentateur

Melchior Gormand

C'est à l'adolescence que Melchior Gormand se découvre une passion pour la radio. Pour cette saison 2020-2021, il vous accompagne chaque matin entre 9h et 11h dans l'émission interactive "Je pense donc j'agis".