L'affaire "Hold-Up"

Présentée par PR-24856

S'abonner à l'émission

L'édito de Patrice de Plunkett

lundi 16 novembre 2020 à 7h55

Durée émission : 3 min

L'affaire "Hold-Up"

© DR

Patrice de Plunkett revient sur le "documentaire" Hold-Up diffusé par internet, qui met en doute la véracité de l'épidémie de Covid-19.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Parlons de Hold-Up, le "documentaire" sur le Covid-19, diffusé par internet. Il a été vu des millions de fois et les médias le commentent comme si c’était l’événement majeur.

Or "Hold-Up" a autant de valeur médicale qu’une conférence de presse de M. Trump. Ce n’est pas moi qui le dis, ce sont les épidémiologistes, seuls compétents en épidémiologie ; comme les climatologues sont les seuls compétents en climatologie.

Mais justement, depuis quinze ans, des deux côtés de l’Atlantique, on nous affirmait que les climatologues étaient une bande d’affabulateurs au service du fameux "gouvernement mondial" : le "côté obscur de la Force", comme dans la Guerre des Etoiles. Aujourd’hui on nous affirme que les épidémiologistes à leur tour sont au service du "gouvernement mondial" : gouvernement de plus en plus introuvable à l’ère des protectionnismes, mais ça ne fait rien, on tient trop à cet épouvantail pour y renoncer sous prétexte qu’il n’existe pas.

On préfère dire que c’est l’épidémie qui n’existe pas, ou à peine ; ou que si elle existe, elle a été fabriquée dans des laboratoires secrets pour liquider une partie de l’humanité, parce que "c’est le plan du gouvernement mondial".

Je ne plaisante pas, hélas : des gens m’ont écrit ça sur Facebook depuis trois jours, parce que j’avais eu l’audace de critiquer le film "Hold-Up". Ces personnes écrivent sur un ton très blessé, ou très furieux, comme si le fait de ne pas aimer "Hold-up" était une offense ou une insanité : quelque chose d’intolérable. Et ils répètent ce que leur affirme "Hold-Up". Sans voir apparemment une chose qui saute aux yeux : que tout ce film mène à conclure que si le coronavirus n’existe pas, ou s’il est répandu pour nuire, alors les États doivent être pris de folie pour mettre en danger par le confinement leur propre économie… alors qu’ils ont la religion de l’économie ! N’y a-t-il pas là, avouez-le, une sorte d’invraisemblance ? 

Pour finir : on comprend que des gens désapprouvent la façon dont le gouvernement gère l’épidémie ; mais nier l’existence de l’épidémie n’est pas le bon moyen d’engueuler le gouvernement.

Les dernières émissions

Le présentateur

Patrice de Plunkett

Patrice de Plunkett est journaliste, blogueur et essayiste. Il a codirigé Le Figaro Magazine.