L'éducation des jeunes aux réseaux sociaux, un enjeu démocratique

Présentée par UA-160299

S'abonner à l'émission

Je pense donc j'agis

jeudi 4 février à 10h00

Durée émission : 55 min

L'éducation des jeunes aux réseaux sociaux, un enjeu démocratique

© Free-Photos de Pixabay

Les réseaux sociaux ont une place essentielle dans la démocratie. Lieux de débats, de partages, et de discriminations, éduquer les jeunes à leur utilisation est un enjeu démocratique.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

L’éducation au numérique, une responsabilité partagée

Eduquer les jeunes à l’utilisation des réseaux sociaux est l’affaire de tous. Cyril di Palma, délégué général de l’association Génération Numérique explique que même si les parents n’ont pas toutes les connaissances techniques, "ils ont les principes comportementaux. Ce sont les mêmes que dans la vie à savoir le respect, faire attention aux gens ou ne pas tout dire”. Un autre acteur essentiel de l’éducation des jeunes au numérique est évidemment l’école. La Commission nationale de l’information et des libertés (CNIL) met à disposition des enseignants un certain nombre de ressources à propos des réseaux sociaux. Carina Chatain, responsable de l’éducation numérique à la CNIL explique par exemple que "les enseignants ont un rôle à jouer dans le développement de l’esprit critique".
 

Repérer les fake-news pour préserver la démocratie

L'esprit critique est devenu avec l'augmentation des fake-news une qualité essentielle à la bonne utilisation des réseaux sociaux. L’un des principaux enjeux de l’utilisation du numérique est la prise de recul sur l’information que précise Cyril di Palma : "On doit apprendre à réfléchir avant de partager. La viralité se fait sur les émotions, il faut prendre le temps d’analyser les informations avant de les relayer". La gestion des fake-news est partie intégrante de l’apprentissage des réseaux sociaux et un travail de déconstruction de l’information est nécessaire : "pour les jeunes, les réseaux sont leur principale source d’information". Sur cette problématique, les parents ont également à apprendre des plus jeunes qui eux connaissent les codes et peuvent être plus à même de repérer les fake-news. Carina Chatain note d’ailleurs que "le numérique permet des échanges nouveaux, les enfants peuvent apprendre des choses aux parents et aux grands-parents".
 

Les réseaux sociaux, une opportunité pour la démocratie

Sur les plateformes numériques comme Twitter et Facebook, les échanges sont également nombreux et peuvent être constructifs. Carina Chatain décrit les réseaux sociaux comme "une opportunité de débattre et un exemple de démocratie participative mais qui doit être régulé". Lorsqu’ils ne tombent pas dans la haine ou la violence, les débats sur les plateformes numériques permettent à tous de s’exprimer, d’échanger ou même de mettre en place des mobilisations. Le réseau social est devenu un nouveau mode d’action au même titre que la manifestation. Lorsque les risques sont limités par l’éducation et le contrôle, "les réseaux sociaux permettent de créer du lien, de s'informer, et de se divertir. Ils sont une opportunité".

Par Nathan Chaize

Invités

  • Cyril di Palma, délégué général de l'association Génération Numérique

  • Carina Chatain, responsable de l'éducation au numérique à la CNIL

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 9h03

Cette émission interactive de deux heures est une double invitation à la réflexion ET à l’action. Une heure pour réfléchir, creuser une question et prendre du recul sur l’actualité avec des invités interviewés par les rédacteurs en chef RCF. Une heure pour agir, avec les témoignages d’acteurs de terrain et les auditeurs, pour se mettre en mouvement et s’engager ensemble dans la construction du monde de demain. Intervenez en direct à l'antenne au 04.72.38.20.23 ou écrivez-nous à : direct@rcf.fr

Le présentateur

Melchior Gormand

C'est à l'adolescence que Melchior Gormand se découvre une passion pour la radio. Pour cette saison 2020-2021, il vous accompagne chaque matin entre 9h et 11h dans l'émission interactive "Je pense donc j'agis".