Prendre soin des femmes victimes de violences conjugales

Présentée par UA-149128

S'abonner à l'émission

Je pense donc j'agis

mardi 24 novembre 2020 à 10h00

Durée émission : 55 min

Prendre soin des femmes victimes de violences conjugales

© Ulrike Mai de Pixabay

En France des milliers de femmes sont victimes chaque année de violences conjugales. Comment les accompagner sur le chemin de la résilience ?

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

LIBÉRER LA PAROLE DES VICTIMES

"La domination masculine est bien empreinte dans la société bien que la place de la femme évolue et gagne en importance" explique Simon Libeaut, chargé de mission animation et réseaux de l’association VIFFIL (Lyon). La violence conjugale est un comportement social inadapté et non une maladie et peut intervenir dans toutes les strates de la société. La parole des femmes victimes de cette violence tend à se libérer mais peut rester tabou dans certains milieux ou trop simplement complexe à formuler pour les victimes.
 

UN LONG PROCESSUS DE RECONSTRUCTION

La victime de violence conjugale peut subir une destruction dite identitaire, l’auteur des violences ayant souvent une emprise psychologique sur elle et détruisant le "je, j’existe en tant que personne, j’ai des envies, un projet". Chaque victime a donc son propre parcours, différentes blessures et son propre rythme de guérison et désengagement de violence. Elle peut faire face à des blessures physiques mais aussi psychologiques qui peuvent se transformer en traumatismes : perte d’appétit, dépression, stress post traumatique. Selon Simon Libeaut, "une prise en charge optimale pour la victime implique un maillage social judiciaire et de santé". 
 

DES STRUCTURES POUR ROMPRE AVEC LE CYCLE DE LA VIOLENCE

Accompagner les prises de paroles des victimes est important, des tiers peuvent ainsi aider la victime à poser des balises à sa reconstruction. Bien qu’un entourage soit essentiel à cette reconstruction, des structures spécifiques peuvent également avoir un impact positif du fait de leur connaissance du domaine et de leur expérience en la matière. Elles permettent à la victime de nommer les mécanismes de violences subies, de les reconnaître tout en ayant un espace d’écoute bienveillant. Ces parcours d’écoute aident également les femmes victimes de violences conjugales à se remettre de cet épisode traumatique et à désamorcer la culpabilité que certaines femmes peuvent ressentir. 

Si vous êtes victimes de violences conjugales : appelez le 3919

Invités

  • Simon Libeaut, chargé de mission animation et réseaux pour l'association VIFFIL

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 9h03

Cette émission interactive de deux heures est une double invitation à la réflexion ET à l’action. Une heure pour réfléchir, creuser une question et prendre du recul sur l’actualité avec des invités interviewés par les rédacteurs en chef RCF. Une heure pour agir, avec les témoignages d’acteurs de terrain et les auditeurs, pour se mettre en mouvement et s’engager ensemble dans la construction du monde de demain. Intervenez en direct à l'antenne au 04.72.38.20.23 ou écrivez-nous à : direct@rcf.fr

Le présentateur

Melchior Gormand

C'est à l'adolescence que Melchior Gormand se découvre une passion pour la radio. Pour cette saison 2020-2021, il vous accompagne chaque matin entre 9h et 11h dans l'émission interactive "Je pense donc j'agis".