Prendre soin des frères et soeurs de personnes handicapées

Présentée par UA-152965

S'abonner à l'émission

Je pense donc j'agis

mercredi 16 décembre 2020 à 10h00

Durée émission : 55 min

Prendre soin des frères et soeurs de personnes handicapées

© Mabel Amber de Pixabay

Le handicap impacte toute la cellule familiale et peut être source de joies comme de problèmes. Comment prendre soin des frères et sœurs de personnes handicapées ?

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Des émotions complexes

Si le handicap apporte souvent beaucoup de joie au sein de la famille, il est également porteur de complications, notamment pour les frères et sœurs. "Il faut apprendre à vivre au fur et à mesure, personne n’est armé contre ça, le handicap impacte tout le monde parfois de manière heureuse, parfois de manière très difficile" explique Florent Bénard, responsable communication de l’OCH (Office Chrétiens des personnes Handicapées) et auteur. Les frères et sœurs de personnes en situation de handicap passent à travers différentes phases, avec notamment des difficultés à l’adolescence lors de la sortie de l’enfance et qui implique l’éloignement des chemins et la confrontation au regard des autres. "L’acceptation du handicap est un long processus, qui peut s’avérer complexe à vivre en tant que frère ou sœur" poursuit Florent Bénard
 

Décharger les frères et sœurs

"La dynamique familiale va aussi être impactée selon la place de l’enfant dans la famille, avec parfois des phénomènes de parentification, où la fratrie va assumer un rôle plus important" explique Maëlle Delhaise, psychologue de formation et chargée de projets pour l’association belge FratriHa. L’un des enjeux de la communication familiale est d’identifier ces processus et d’ouvrir la parole pour décharger la fratrie d’une responsabilité qui n’est pas la sienne ; les frères et sœurs ayant également quelques fois un rôle d’aidant. Un autre phénomène commun est le fait que les frères et sœurs d’une personne en situation de handicap ne s’autorisent généralement pas de vagues et tendent à réprimer leurs angoisses et émotions. Il est important alors de redonner à l’individu sa "capacité à exprimer ses émotions et à les livrer pour mieux vivre sa situation" développe Maëlle Delhaise
 

Encourager la parole

Accompagner les parents et la fratrie au travers d’un service d’écoute et de conseils est le principal objectif de FratriHa et de l’OCH. L’association belge propose des groupes de paroles pour enfants et adultes, afin de leur donner un cadre bienveillant d’écoute, ainsi que des activités de rencontre, comme un concert ou une projection de film. La fondation OCH a mis en place des journées spéciales pour les frères et sœurs en situation de handicap. Le but est de libérer la parole des frères et sœurs pour leur enlever certaines interrogations ou doutes, leur autoriser de s’exprimer pleinement, de partager leurs ressentis, que ce soit la culpabilité, la honte ou la joie, et de leur permettre de se rencontrer, pour qu’ils ne soient pas seuls. Toutefois, accepter de parler est une étape qui peut se révéler difficile à faire, car elle implique de reconnaître que le handicap a impacté le frère et/ou la sœur. 

Invités

  • Florent Bénard, responsable de la communication de l'OCH, l'Office Chrétiens des personnes Handicapées, auteur

  • Maëlle Delhaise, chargée de projets pour l'association FratriHa

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 9h03

Cette émission interactive de deux heures est une double invitation à la réflexion ET à l’action. Une heure pour réfléchir, creuser une question et prendre du recul sur l’actualité avec des invités interviewés par les rédacteurs en chef RCF. Une heure pour agir, avec les témoignages d’acteurs de terrain et les auditeurs, pour se mettre en mouvement et s’engager ensemble dans la construction du monde de demain. Intervenez en direct à l'antenne au 04.72.38.20.23 ou écrivez-nous à : direct@rcf.fr

Le présentateur

Melchior Gormand

C'est à l'adolescence que Melchior Gormand se découvre une passion pour la radio. Pour cette saison 2020-2021, il vous accompagne chaque matin entre 9h et 11h dans l'émission interactive "Je pense donc j'agis".