Réparer ou acheter ? Lutter contre l'obsolescence programmée

Présentée par UA-136361

S'abonner à l'émission

Je pense donc j'agis

mercredi 9 septembre 2020 à 10h00

Durée émission : 55 min

Réparer ou acheter ? Lutter contre l'obsolescence programmée

© Image d'illustration

Grille-pain en panne, smartphone qui ne fonctionne pas ou lave-linge cassé, beaucoup d’objets sont victimes de l'obsolescence programmée. À notre niveau, comment lutter contre ce phénomène ?

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Qu'est-ce que l'obsolescence programmée ?

L’obsolescence programmée apparaît lorsqu’un produit est conçu délibérément par un industriel pour avoir une durée de vie écourtée, comme le présice Clément Poudret, co-fondateur de L'Atelier Soudé : "il est construit de manière à ne pas être démonté". Ce phénomène provoque des conséquences dramatiques pour l’environnement, car les consommateurs n'hésitent pas à jeter leurs appareils lorsqu'ils ne sont plus réparables. Une vraie stratégie de la part des fabriquants pour réduire leur durée de vie et ainsi augmenter leur taux de remplacement en provoquant un nouvel achat prématurément. 

Des exemples

Si l'obsolescence technique est la plus connue, "il existe plusieurs autres formes d'obsolescence programmée" évoque Adèle Chasson, responsable des affaires publiques pour l'association HOP. L'obsolescence esthétique est par exemple la mise en avant d'un produit dans une campagne promotionnelle pour pousser le consommateur à l'acte d'achat. Quant à l’obsolescence logicielle, elle apparait lorsqu'une nouvelle version d'un système d'exploitation est trop lourd pour un ordinateur ou smartphone. 
 

Réparer pour lutter contre l’obsolescence programmée

Des sites proposent "des tutoriels pour aider à réparer soi-même les appareils défectueux" informe Jean Bourdariat, co-créateur du collectif Le Café des Bricoleurs. Le site Ifixit propose non seulement des tutoriels mais aussi les pièces nécessaires à la réparation des produits high-tech. Des associations comme HOP organisent des conférences et montent des rapports d’enquête sur des produits. "Si malheureusement votre objet n’est pas récupérable, vous pouvez également dénoncer son obsolescence sur le site" précise Adèle Chasson. La structure L’Atelier Soudé à Lyon a pour objectif de lutter contre l’obsolescence programmée et les déchets électroniques en créant des ateliers de réparations participatifs. 

Invités

  • Adèle Chasson, responsable des affaires publiques pour l'association HOP

  • Jean Bourdariat, co-créateur du collectif Le Café des Bricoleurs

  • Clément Poudret, co-fondateur de L'Atelier Soudé

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 9h03

Cette émission interactive de deux heures est une double invitation à la réflexion ET à l’action. Une heure pour réfléchir, creuser une question et prendre du recul sur l’actualité avec des invités interviewés par les rédacteurs en chef RCF. Une heure pour agir, avec les témoignages d’acteurs de terrain et les auditeurs, pour se mettre en mouvement et s’engager ensemble dans la construction du monde de demain. Intervenez en direct à l'antenne au 04.72.38.20.23 ou écrivez-nous à : direct@rcf.fr

Le présentateur

Melchior Gormand

C'est à l'adolescence que Melchior Gormand se découvre une passion pour la radio. Pour cette saison 2020-2021, il vous accompagne chaque matin entre 9h et 11h dans l'émission interactive "Je pense donc j'agis".