Se mobiliser contre la solitude, cette épidémie qui touche tous les âges

Présentée par UA-157908

S'abonner à l'émission

Je pense donc j'agis

jeudi 21 janvier à 10h00

Durée émission : 55 min

Se mobiliser contre la solitude, cette épidémie qui touche tous les âges

© Sabine van Erp de Pixabay

Il y a encore deux ans, 13% des français affirmaient se sentir seuls, et depuis le premier confinement ils sont maintenant 18%. Comment aider ces personnes seules et isolées ?

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

L’impact de la crise sanitaire sur la solitude 

S’il existe plusieurs types de solitudes, comme l’isolement, le fait de vivre seul (20 % des français maintenant contre 6 % il y a une trentaine d’années), et le sentiment de solitude, qui va générer très souvent un mal-être, la solitude dans son ensemble s'est accrue depuis le début de la crise du Covid-19. Alain Mathiot, président de la fédération nationale S.O.S Amitié, explique ainsi : "en régime normal hors crise, nous recevons environ 6000 appels par jour, et au début du confinement ces chiffres ont augmenté de 30 %". Le premier confinement a notamment été moteur de beaucoup d’initiatives solidaires et le nombre de candidatures de bénévoles a également doublé. La crise sanitaire a aussi incité les structures à se réinventer ou à se restructurer, comme le souligne Alain Mathiot : "on s’est restructuré et j’espère qu’on va gagner après cette crise une capacité d’écoute supérieure". 
 

Des structures professionnelles

Créée à l'origine pour la prévention du suicide, la fédération nationale S.O.S Amitié qui fête ses 60 ans cette année, a maintenant un rôle plus large et accompagne grâce à sa ligne téléphonique 24h/24 et 7j/7, des personnes en situation de souffrance. "La solitude est un des principaux facteurs d’appels, et nous sommes vraiment convaincus du rôle que peut jouer l’écoute dans ce cas-là" explique Alain Mathiot. Réceptionnés par des bénévoles formés à ce type de détresse, les appels sont garantis anonymes et confidentiels. L’association Astrée propose quant à elle un accompagnement suivi des personnes par le biais de rendez-vous, d’appels ou de visio notamment depuis la crise. Son processus de formation des écoutants est professionnel et comprend un entretien, une formation initiale de quelques jours, et des échanges réguliers entre bénévoles et référents. "Dès qu’on commence à pouvoir parler d’un mal, on peut commencer à soulager sa souffrance, car le besoin de lien est un besoin fondamental et vital" explique Djelloul Belbachir, délégué général de l’association Astrée qui organise ce samedi 23 janvier la Journée des Solitudes
 

Agir au quotidien

"Notre société est assez individualiste et produit de la solitude, une des premières choses à faire est donc de s’ouvrir aux autres" selon Djelloul Belbachir. Le délégué général invite les auditeurs à s’engager avec des associations, dans des initiatives, auprès des municipalités, et également autour d’eux, en étant plus attentifs aux autres. Les petits gestes du quotidien peuvent beaucoup aider comme passer des appels à nos proches, ou à des personnes que nous savons isolées. "Certains n’osent pas aller demander de l’aide, et il est bien que le sujet soit médiatisé pour que ces personnes connaissent les solutions existantes, ou osent aller en parler à leur entourage" développe Djelloul Belbachir
 

Invités

  • Alain Mathiot, président de la fédération nationale S.O.S Amitié

  • Djelloul Belbachir, délégué général de l'association Astrée

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 9h03

Cette émission interactive de deux heures est une double invitation à la réflexion ET à l’action. Une heure pour réfléchir, creuser une question et prendre du recul sur l’actualité avec des invités interviewés par les rédacteurs en chef RCF. Une heure pour agir, avec les témoignages d’acteurs de terrain et les auditeurs, pour se mettre en mouvement et s’engager ensemble dans la construction du monde de demain. Intervenez en direct à l'antenne au 04.72.38.20.23 ou écrivez-nous à : direct@rcf.fr

Le présentateur

Melchior Gormand

C'est à l'adolescence que Melchior Gormand se découvre une passion pour la radio. Pour cette saison 2020-2021, il vous accompagne chaque matin entre 9h et 11h dans l'émission interactive "Je pense donc j'agis".